Les licences 4G, fréquences haut débit pour 4 opérateurs

Quatre opérateurs en télécommunication (NTIC) ont obtenu le droit d’exploitation des fréquences très haut débit de 2,6 Ghz. Il s’agit en fait, des licences 4G que l’autorité compétente (Arcep) leur octroie, moyennant la somme de 936 millions d’euros.rnrnOrange arrive en première place avec un placement  près de 287 millions euros. Bien qu’il vient juste d’arriver dans le secteur, Free mobile se montre prêt à relever tous les défis pour percer véritablement sur le marché. D’ailleurs, il talonne de très près Orange en déboursant au comptant, la somme  de 271 millions d’euros. Ce gros investissement lui permet de partager avec Orange les fréquences haut débit 20 Mhz duplex.rnrnBouygues, de son côté, se voit attribuer des fréquences 15 Mhz duplex dont le coût s’élève à 228 millions d’euros.rnrnCes trois opérateurs pourront désormais sous-louer leurs réseaux à des tiers.rnrnSFR s’est contenté des fréquences 15 Mhz car il ne veut pas autoriser l’accès à d’éventuels opérateurs à son réseau. Ainsi, SFR s’est acquitté du montant de 150 millions euros pour l’obtention de sa licence 4G.rnrnEn outre, avant la fin de l’année, l’Etat projette de céder les fréquences haut débit attribuées auparavant à la télévision analogique pour un prix dépassant le 1 milliard 800 millions d’euros.  Un appel d’offres a été ainsi lancé, ouvert jusqu à mi-décembre, pour les opérateurs susceptibles d’être intéressés par ces fréquences. L’Etat demeure toujours le grand gagnant dans ces opérations. La somme de 936 millions d’euros rapportée par l’attribution des licences 4G, dépasse largement les premières estimations.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Max

Toujours à la recherche des bonnes affaires, je vous livre ici toute l’actualité des offres pour faire un maximum d'économies sur vos différents abonnements. Restez informé sur Optissima.com !

Les commentaires sont fermés.