Nécessité pour les banques de développer des services mobiles

rn

Le téléphone mobile représente un énorme marché, en plein essor et toute banque consciente des possibilités offertes par ces technologies veut  non seulement proposer à ses clients les bénéfices d’un outil de gestion pratique et agréable, à la pointe du progrès, mais aussi prendre toute sa place dans la course concurrentielle.

rn

Banque et téléphone mobile

rn

Les applications bancaires du mobile sont nombreuses : depuis son téléphone le client peut consulter ses comptes, ordonner virements et transferts, régler ses achats. Les possibilités de connexion sur Internet multiplient ces avantages avec le m-paiement ou l’e-paiement. On dispose même aujourd’hui de technologies permettant le paiement sans contact via le mobileen adaptant les boîtiers pour intégrer ce système. On peut penser que, dans un avenir très proche la plupart des paiements pourront s’effectuer grâce à cette liaisonbanque –mobile qui pourrait venir remplacer la carte bancaire. Les jeunes constituent sans doute la cible la plus importante dans cette conquête du marché et l’on voit progresser chaque jour le nombre des utilisateurs. Il s’agit bien en effet non seulement d’offrir aux clients un outil simple et commode de gestion de leurs comptes mais également de s’assurer des parts dans un marché qui ne peut que s’accroître à l’avenir.

rn

Selon les cas la banque peut désirer dans cette perspective se substituer aux opérateurs, en système intégré totalement ou partiellement, ou s’en tenir à des associations avec ces derniers. Il faut d’ailleurs noter que certains de ces opérateurs  de téléphonie mobile constituent déjà des filiales des établissements bancaires.

rn

Les banques françaises et la téléphonie mobile

rn

C’est le Crédit Mutuel qui fait en France figure de pionnier avec son offre appelée Crédit Mutuel Mobile diffusée dans ses agences et dans celles de sa filiale CIC. Devenu elle-même opérateur la banque propose à ses clients mobile et forfait, plus de 800000 depuis le début de son initiative, il y a quatre ans. Sans posséder son propre réseau, elle utilise celui de NRJ Mobile, société filiale dans laquelle elle est très largement majoritaire et qui négocie avec Orange et SFR des heures de communication. Elle est incontestablement à la pointe dans ce domaine.

rn

Autre Opérateur virtuel sans réseau spécifique la Poste vise surtout les jeunes. La Banque Postale proposera des mobiles dont la puce contiendra déjà une application bancaire intégrée.

rn

Le Crédit Agricole pour sa part, ainsi que sa filiale LCL ont orienté leurs offres, avec Kwikso, vers le paiement électronique ou le transfert entre personnes et BPCE a participé aux recherches sur les solutions de paiement sans contact.

rn

Il en va différemment pour la banque BNP Paribas qui veut s’en tenir à son métier originel sans vouloir se substituer aux opérateurs, mais sans renoncer pour autant à développer une stratégie mobile qui la maintiendra à l’avant-garde. Comptant déjà 300000 clients utilisant leur mobile pour interroger leur banqueelle a donc pris le parti d’une association avec l’opérateur mobileOrange pour offrir dans ses agences des téléphones conçus pour des services bancaires plus avancés, en particulier le m-paiement. Cette collaboration prend également effet dans la création d’Orange Money qui permet sur le continent africain et à Madagascar d’effectuer des opérations de transfert. BNP Paribas espère bien atteindre en trois ans quelques centaines de milliers d’abonnés.

rn

Au regard des incontestables avantages offerts par la téléphonie mobile dans ses multiples applications bancaires il n’est pas étonnant de voir l’implication des banques française dans la recherche et le développement des technologies, le partenariat avec les opérateurs, la conquête d’un marché prometteur.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

David Hatwell

Expert en NTIC, je vous donne 1000 et une astuces pour faire un maximum d'économies sur vos différents abonnements. Suivez toute l'actualité sur Optissima.com !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.