Les limites des offres illimitées

L’illimité, un terme courant dans le secteur de la téléphonie mobilernrnUFC-Que choisir a procédé à une étude concernant les offres illimitées proposées par les opérateurs téléphoniques ces derniers temps. Effectivement, l’on entend tous les jours des publicités alléchantes annonçant aux usagers une nouvelle offre illimitée pour les appels et les SMS à partir d’un mobile.rnrnCependant, selon l’UFC, il s’agit d’une utilisation abusive du terme « illimité », car tous les opérateurs, sans exception, proposent des offres avec des restrictions, pour ne citer que le cas de Numericable qui limite la durée des appels à 14h par mois et celui de La Poste Mobile qui restreint la durée maximale des appels à 200 heures par mois, sans dépasser les deux heures par appel. Cet usage se généralise chez les autres opérateurs comme Orange et Bouygues Télécom qui déguisent leurs restrictions sous forme d’offres quasi illimitées avec respectivement les formules Sosh et B&You.rnrnD’autre part, bien que l’accès illimité à l’internet soit vraiment réel, le MMS n’est pas encore inclus dans les offres illimitées proposées par certains opérateurs, tels que Virgin Mobile, La Poste Mobile ou Numericable. De plus, le nombre de SMS que les utilisateurs peuvent envoyer subit encore des restrictions (591 tout au plus), tout comme les appels.rnrnD’après cette étude réalisée par l’UFC, tous les opérateurs de téléphonie mobile ont donc utilisé le terme « illimité » à tort dans leurs fiches tarifaires, ce qui constitue un acte passible de poursuite judiciaire, s’ils ne consentent pas à modifier leurs contrats.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Max

Toujours à la recherche des bonnes affaires, je vous livre ici toute l’actualité des offres pour faire un maximum d'économies sur vos différents abonnements. Restez informé sur Optissima.com !

Les commentaires sont fermés.