Que faut-il vraiment attendre de la baisse des taux directeurs de la BCE

taux directeursSuite à la réunion des gouverneurs de la Banque Centrale Européenne qui s’est déroulée ce jeudi 6 novembre, décision a été prise de baisser les principaux taux directeurs.

n

À 3,25 %, le taux de refinancement a atteint son plus bas niveau depuis plus de deux ans. Ce mouvement de baisse des taux directeurs est général puisqu’à Londres, la Banque d’Angleterre a descendu le sien à 3 % , soit son plus bas niveau depuis plus d’un quart de siècle. Les banques centrales de Suisse et de Tchéquie ont-elles aussi suivi la tendance.

nnn

Ces mesures n’ont cependant pas eu l’effet escompté puisque les marchés boursiers sont aussi tôt retombés, notamment du fait des prévisions catastrophiques du FMI marquées par une croissance négative généralisée.

n

Ainsi le CAC 40, le FTSE et le DAX étaient-ils en recul de 6 % en moyenne, accompagnés dans leur chute par le Dow Jones (- 4,58 %), le Nasdaq (-4,00 %) et les principales places asiatiques.

n

Ces perspectives très sombres viennent toucher encore plus des secteurs déjà sinistrés comme l’automobile, l’aéronautique ou les industries lourdes telle la sidérurgie.

n

Rien que pour la France, les chiffres sont éloquents : le gouvernement prévoit une hausse de 0,4 % du déficit en 2009 à 3,1 % du PIB, PIB qui devrait, selon les mêmes estimations être en recul de 0,5 %.

n

Ces mauvaises prévisions vont se traduire par des pertes d’emplois accrues, des profits en berne dans tous les secteurs, pour les petites comme les grandes entreprises et un recul du pouvoir d’achat.

n

La réunion du G20 prévue le 15 novembre à Washington et qui regroupera notamment les gouverneurs des banques centrales des pays industrialisés et émergents devrait être décisive pour mettre au point une riposte efficace à la crise.

n

Des décisions fortes sont attendues et nécessaires, tant il est vrai que la seule baisse des taux directeurs apparaît comme une mesure bien timide face à l’ampleur du problème actuel.

n

Nos dirigeants auront-ils cependant tout le courage qu’il faut pour bousculer l’ordre établi d’un système déficient ?

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.