Cadeau de Noël ? Le prix du gaz inchangé au 1er janvier 2010.

prix-gazUne fois n’est pas coutume, le gouvernement a choisi de ménager l’opinion en remettant à plus tard la hausse des prix du gaz. Il est vrai qu’augmenter les tarifs de 1,5 % au 1er janvier, alors que le pays est traversé par une vague de froid dont les conséquences se sont déjà fait lourdement sentir, aurait été une manœuvre par trop risquée. D’autant plus que les régionales approchent à grands pas…nnnUne fois les échéances électorales passées le gouvernement aura certainement plus de latitude pour lâcher la bride à GDF Suez. Il est en effet prévu de donner plus d’autonomie à l’opérateur national dans la fixation des tarifs. En lieu et place d’une révision trimestrielle, basée sur l’évolution des cours du pétrole, du gaz, du fioul et des taux de change sur les six derniers mois, GDF Suez pourrait demander des changements (à la hausse comme à la baisse) dès lors que ceux-ci lui semblent justifiés. Ces révisions devraient cependant rester dans une fourchette définie chaque année par le gouvernement. Il appartiendrait alors à la Commission de régulation de l’énergie de statuer sur la validité de ces propositions.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Max

Toujours à la recherche des bonnes affaires, je vous livre ici toute l’actualité des offres pour faire un maximum d'économies sur vos différents abonnements. Restez informé sur Optissima.com !
  1. Eric dit :

    Encore une mauvaise nouvelle !!! L’hiver est déjà trop froid, si en plus le prix du gaz augmente comment on va faire pour se chauffer …. Un petit coup de pouce de l’état pour passer l’hiver serait me bienvenue, non ?

  2. Eric dit :

    Encore une mauvaise nouvelle !!! L’hiver est déjà trop froid, si en plus le prix du gaz augmente comment on va faire pour se chauffer …. Un petit coup de pouce de l’état pour passer l’hiver serait me bienvenue, non ?

  3. Le prix du gaz ou d’un autre produit suit toujours la règle de l’offre et de la demande. GDF est une entreprise et ne peut se permettre de se trouver en faillite, à moins bien sûr comme l’a dit Eric un coup de pouce de l’Etat, c’est à dire une subvention.

  4. Le prix du gaz ou d’un autre produit suit toujours la règle de l’offre et de la demande. GDF est une entreprise et ne peut se permettre de se trouver en faillite, à moins bien sûr comme l’a dit Eric un coup de pouce de l’Etat, c’est à dire une subvention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.