Bye bye taxe carbone

Bye bye taxe carboneUne autre victime de la cuisante défaite de l’UMP aux régionales ? En tout cas, c’est sûr, la taxe carbone ne verra pas le printemps. Critiquée même par les écologistes, cette mesure phare du programme environnemental du président Sarkozy est donc remise au placard. La faute à son manque de popularité, mais aussi à son impact négatif sur l’économie du pays.nnAinsi, de l’aveu même de François Fillon lors de la réunion post électorale de l’UMP, la taxe carbone « sera européenne ou ne sera pas ». Christian Estrosi, ministre de l’Industrie, en rajoutait une couche en rejetant net une « taxe carbone qui mettrait en cause la compétitivité des seules entreprises françaises». Le Medef, quant à lui, se frotte les mains saluant la disparition de ce « nouveau handicap de compétitivité ».nnEn assujettissant ainsi l’application de la taxe carbone à sa généralisation à l’union européenne, le gouvernement a probablement définitivement enterré l’une des mesures les plus polémiques du mandat Sarkozy. La plupart des analystes s’accordent en effet pour dire que l’adoption d’un dispositif semblable par l’UE est tout à fait improbable.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.