L’AFG veut relancer le Perco

AFG veut relancer le PercoL’Association française de la gestion financière ou AFG décide de se mettre sur le devant de la scène en militant pour un nouveau produit destiné aux retraités. Pour elle, un allègement fiscal relatif aux épargnes à long terme et une relance du Perco s’avèrent incontournables.nnVers une fiscalité allégée sur les épargnes à long termennLa fiscalité actuelle ne favorise pas l’épargne à long terme. Face à une telle situation, les particuliers préfèrent profiter des offres plus intéressantes comme les livrets d’épargne. Le livret A par exemple, figure parmi les systèmes de placements les plus appréciés avec une épargne de 190 milliards d’euros réalisée en une année. Il peut ainsi défier les autres livrets rémunérés à taux brut très tentant malgré son rendement mensuel de 1,25% net.nnCette tendance s’explique par une orientation qui se tourne vers les produits d’épargne plus sécurisants. Un tel système apparaît pénalisant pour les entreprises dans la mesure où les investissements en terme d’actions se trouvent actuellement au point mort. Afin d’y mettre fin, l’AFG propose une révision de fiscalité des épargnes à long terme. Les épargnants pourront tirer profit de ce dispositif en fonction de la durée de leur placement.nnLe Perco à l’honneur !nnLe Perco ou plan d’épargne pour la retraite collectif offre au salarié le moyen d’établir une épargne qu’il percevra à la retraite. Le règlement régissant l’établissement va déterminer ensuite s’il bénéficiera d’une rente ou d’un capital au moment de son départ. Afin de financer la retraite, l’AFG propose une nouvelle figure du Perco. Il s’agit en effet d’assouplir les règles dans le but de rendre le Perco plus accessible à tous les salariés.nnL’idée est de démocratiser le système, surtout au sein des entreprises de petite taille. L’AFG invite l’État à verser une prime proportionnelle aux versements réalisés pour les salariés âgés entre 25 et 35 ans. Celle-ci ne doit pas toutefois dépasser le seuil des 300 euros par an. Pour plus de performance, l’AFG propose la mise en place d’un système similaire à l’intention des non-salariés.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.