Europe : le prix des produits alimentaires a doublé

D’après les résultats d’une enquête effectuée par Eurostat au sein des pays membres de l’Union européenne, le prix des produits alimentaires, boissons non alcoolisées comprises, a accusé l’an dernier une hausse de 100 %. Près de 500 produits ont été passés au crible dans une trentaine de pays disséminés dans toute l’Europe.nnLa France affiche 10 % d’augmentation par rapport à la moyennennLe plus grand écart de prix a été enregistré chez les Danois avec des tarifs dépassant les 39 % des prix moyens appliqués dans les autres pays de l’Union européenne. L’Irlande et la Finlande le suivent de près en enregistrant respectivement 29 % et 20 % d’augmentation. Les Polonais sont les plus heureux, car ils détiennent la dernière place dans ce classement des hausses du prix des produits alimentaires.nnLa France, quant à elle, occupe le 8e rang avec un prix de 10 % plus cher que chez ses voisins. En passant à la loupe les produits les plus touchés par cette hausse, c’est la viande qui détient le record avec un écart de 22%. Le pain suit derrière et affiche un prix de 13 % de plus que les autres pays de l’Union européenne. Les grands consommateurs de produits laitiers et d’œufs ont été favorisés, car le prix de ces produits n’a enregistré que 4 % d’écart par rapport aux autres pays.nnHausse des prix, le tabac à la première logennLe tabac a enregistré en 2009 un écart de prix de 33 % de plus dans l’Hexagone. Cette différence est notamment causée par la fiscalité appliquée sur le tabac et les alcools. Les dispositifs fiscaux varient souvent selon les pays et tendent à affecter le prix de ces produits. Il n’est donc pas étonnant de voir que le tabac a un prix exorbitant en Irlande, avec 117 % d’écart par rapport aux autres pays.nnPar ailleurs, si le prix des produits alimentaires est loin d’être uniforme dans les pays de l’Union européenne, de nombreux paramètres ne font que creuser cet écart. En effet, certains pays sont producteurs de ces produits tandis que d’autres importent pour pouvoir en consommer. Le prix de revient est donc différent suivant le statut de chaque pays. D’ailleurs, le niveau de vie de tous les pays européens n’est pas le même et seuls 13 États de l’Union européenne peuvent prétendre avoir un niveau de vie au-dessus de la moyenne. La France figure à la 11e place.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Khadidiatou Diallo

Chef de Produit pour Kredity.com, je vous informe sur l'actualité du Crédit et je vous donne tous les bons plans du marché. N'hésitez pas, posez vos questions ou commentez mes articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.