Économie 2009 : le FMI et le Premier Ministre parle d’une récession forte.

fmiLe Fonds Monétaire International (FMI) s’est prononcé et annonce une baisse de 3 % du Produit Intérieur Brut (PIB) au cours de  l’année 2009. Les précédentes prévisions publiées vers la fin du mois de janvier, tablait sur un recul de 1,9 %, puis suivi d’une hausse de 0,7 % en 2010.  Les responsables au sein du ministère de l’Économie et le proche entourage de la ministre Christine Lagarde ont fait savoir qu’ils prennent note des prévisions du FMI. Ils prévoient aussi un aléa à la baisse par rapport aux derniers rapports du gouvernement.nnDepuis le début de la crise économique, les États n’ont cessé de faire des prévisions évolutives, changeantes et la plupart du temps incertaines.  Le 22 avril dernier, le Premier Ministre François Fillon a également affirmé que l’année 2009 serait une année de « récession forte » avec une baisse de 2,5 % du PIB. Le gouvernement a prévu en début mars, une régression du PIB de 1,5 % en 2009 puis une petite remontée de 1 % en 2010.nnLe gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer a déjà évoqué les propos du premier ministre et parle lui aussi d’une baisse du PIB de 2,5 %. nnL’Insee dévoile, en date du 19 mars 2009, une récession caractérisée par la hausse du chômage, renforcée par la crise industrielle, et un  très en baisse. Si aucune amélioration n’est notée au second semestre, l’Insee envisage un recul du PIB de 2,9 %. L’institut n’a cependant pas encore annoncé ses prévisions pour le deuxième semestre. À Bercy, on préfère attendre les résultats des chiffres du premier semestre qui seront publiés par l’Insee vers la moitié du mois de mai, pour y voir plus clair.nnLes mesures gouvernementales seront-elles efficaces pour amortir les conséquences de cette situation économique qui sème le doute et l’incertitude dans les esprits ?

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean Julien

Blogueur spécialisé dans les Finances Personnelles pour Optissima.com, je vous informe sur l'actualité de la Banque et du Crédit. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis ou poser vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.