Baisse de la TVA dans la restauration

restauration-tva-baisseAttendue de longue date par tout le secteur, la réduction de la TVA à 5,5 % pour les restaurants devrait se concrétiser rapidement après l’annonce effectuée par le chef de l’État. Nicolas Sarkozy a d’ailleurs insisté pour que cette réforme entre en vigueur pour le 1er juillet au plus tard, saison touristique oblige.nnnnPour l’application de cette nouvelle mesure, le gouvernement va cependant demander des garanties aux professionnels de la restauration. Il faut dire qu’elle va coûter la bagatelle de 2,5 milliards d’euros de manque à gagner pour les caisses de l’Etat, une masse d’argent considérable qui ne manquera pas de faire baver d’envie de nombreux autres secteurs d’activité.nnTout d’abord, les prix de sept produits sur une liste de 10 devront répercuter cette baisse de la TVA. Il s’agit des plats du jour, du menu plat-dessert, du menu enfant, du menu entrée-plat, des desserts et des boissons non alcoolisées (eau minérale, jus de fruit, thé, café, soda). Le but avoué est que chaque client puisse bénéficier des allègements sur un repas complet pris au restaurant.nnEnsuite, les restaurateurs se sont engagés à créer plus de 40 000 postes dans les deux ans, dont la moitié en contrat d’apprentissage et l’autre moitié en CDD ou CDI. Cette promesse s’accompagne d’une réévaluation à la hausse des salaires et des conditions de travail avec notamment une amélioration de la couverture médicale des employés.nnPour faciliter l’investissement, les restaurateurs devraient aussi profiter de conditions d’emprunt privilégiées avec Oseo.nnSaluée par l’ensemble de la profession, cette mesure laisse pourtant à désirer sur certains points. Nombreux sont en effets les restaurants qui réalisent une grande partie de leurs bénéfices sur les boissons alcoolisées, toujours taxées à 19,6 %. Côté consommateurs, il va sans dire que la plupart auraient apprécié de dépenser moins d’argent pour leurs consommations !nnDe plus, si elle est louable sur le papier, rien ne garantit que cette baisse des prix sera appliquée effectivement tant les contrôles sont difficiles dans la restauration. Quant à l’augmentation des salaires, elle apparaît déjà à certains comme un plus par ces temps de crise …

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean Julien

Blogueur spécialisé dans les Finances Personnelles pour Optissima.com, je vous informe sur l'actualité de la Banque et du Crédit. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis ou poser vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.