Règlementation concernant l’identification des chiens et chats en France

Une puce électronique au lieu d'un tatouage classique pour votre animalLa puce électronique est la nouvelle méthode d’identification des chiens et chats. Elle date du 4 juillet 2011. Mais la France n’a pas complètement délaissé l’ancienne méthode c’est-à-dire le tatouage.

rn

Pourquoi procéder à une identification par puce électronique ?

rn

À partir du 4 juillet 2011, l’identification des animaux de compagnies, chiens et chats en l’occurrence, ne se fera plus que par puce électronique. Le bon vieux tatouage tire ainsi sa révérence. Mais il y a quand même des exceptions. Les chiens et chats tatoués avant cette date sont encore identifiables en France même s’ils n’ont pas reçu de puce électronique. Leurs propriétaires ne sont donc pas dans l’obligation de procéder à l’identification, en tout cas, pas dans l’immédiat. Cependant, les animaux ne peuvent pas faire l’objet d’une commercialisation vu que leur passeport n’est pas valide pour cet effet. Ils ne pourront pas non plus entrer dans les pays comme Malte, l’Irlande et le Royaume-Uni, ces pays ne reconnaissant plus du tout l’identification par tatouage depuis le règlement (CE) 998/2003.

rn

Le cas de la France

rn

Contrairement aux autres pays cités avant, la France reconnait toujours les deux méthodes d’identification. Donc, si les animaux ne sont pas identifiables électroniquement, mieux vaut qu’ils ne quittent pas le pays. Ce cas de figure concerne bien sûr les chiens et chats tatoués avant le 04 juillet 2011 et qui n’ont pas encore procédé à l’identification par transpondeur, le tatouage ne se pratiquant plus depuis. Le fait qu’un animal de compagnie ne puisse voyager sans être identifié électroniquement se justifie par la souscription d’une assurance santé qui pose comme condition sine qua non l’obtention d’un passeport biométrique. Même si en premier lieu les compagnies ne font pas de distinction entre les animaux tatoués et ceux identifiés électroniquement, après la signature du contrat, le propriétaire est obligé de procéder à l’implantation de puce électronique, sans quoi, le contrat n’est pas validé. En parlant de santé, les chiens et chats devront avoir complété leur vaccination pour échapper, par exemple, à l’euthanasie en cas d’épidémie et par la même occasion se soumettre au vaccin antirabique qui est un vaccin obligatoire pour les chiens de catégorie 1 et 2. Ceci est valable que ce soit pour les animaux tatoués ou ceux implantés de puce électronique. Mais pour voyager sans restriction dans tous les pays de l’Union Européenne, l’identification par transpondeur est incontournable. Autre point important, la France n’exige pas le vaccin contre la rage.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean De Villele

Expert dans le domaine de l'Assurance, je vous propose régulièrement l'actualité et toutes les astuces pour faire un maximum d'économies mais sans jamais négliger la qualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.