Assurance décès : l’essentiel à connaitre

Assurance décès : Tout ce qu'il faut savoirAlternative intéressante pour protéger les proches de l’emprunteur en cas de décès de ce dernier, une assurance décès doit être choisie avec la plus grande attention. Pour profiter pleinement de tous les avantages que ce type de contrat peut vous offrir, l’important est d’en connaître les points essentiels.

rn

Assurance décès : mode de fonctionnement

rn

L’assurance décès est une assurance que certains qualifient également d’assurance prévoyance. Elle consiste pour l’emprunteur à éviter à ses enfants, à son conjoint ou à toute autre proche de se retrouver dans une difficulté inextricable due au remboursement de ses dettes s’il décède avant l’échéance de son contrat. Grâce à cette couverture, la compagnie d’assurance va verser une somme conséquente aux bénéficiaires de l’assurance décès afin d’honorer les dettes du défunt. Une telle assurance s’impose pour les emprunteurs dont le conjoint ne dispose pas de sources de revenus ou qui ont des enfants.

rn

L’âge idéal pour souscrire une assurance décès se situe entre 65 et 70 ans. Bien que certains assureurs daignent aller au-delà, jusqu’à 85 ans par exemple, le coût de l’assurance n’en demeure pas moins cher. L’état de santé du souscripteur constitue également un facteur important dans le calcul des primes. Si en général un questionnaire suffit, les plus de 50 ans ou les emprunteurs dont le l’emprunt est assez conséquent doivent s’attendre à effectuer un examen médical. La prime, quant à elle, sera fonction de l’âge et du montant du capital assuré. En matière d’assurance décès, la prime a tendance à augmenter tous les ans.

rn

Assurance décès : les précautions à prendre

rn

Lors de la souscription d’une assurance décès, le mieux est de choisir dès le départ un montant conséquent. Cela vous permettra par la suite de le diminuer progressivement en fonction de la croissance de votre patrimoine ou de l’autonomie financière de vos enfants ou proches. Le choix de toucher une rente ou un capital vous incombe selon votre convenance mais l’exonération d’impôts et de droits de succession restera toujours de mise quelle que soit votre décision.

rn

L’intérêt de l’assurance décès réside également dans votre totale liberté à en choisir les bénéficiaires. Si vous changez d’avis, un simple courrier envoyé à votre compagnie d’assurance suffit pour modifier les noms des futurs bénéficiaires. Il faut toutefois penser à avertir ces derniers afin qu’ils puissent jouir de leurs avantages le moment venu. Avant toute signature de contrat d’assurance décès, veillez à bien lire et prendre connaissance des différentes conditions restrictives. En effet, certains contrats prévoient de ne rien verser sauf en cas d’accident d’origine extérieur à l’assuré.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean De Villele

Expert dans le domaine de l'Assurance, je vous propose régulièrement l'actualité et toutes les astuces pour faire un maximum d'économies mais sans jamais négliger la qualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.