L’assurance maladie prône une véritable révolution pour 2012

L'Assurance Maladie va réduire ses dépenses et baisser le prix de certains médicaments en 2012L’assurance maladie, pour une meilleure stabilité en 2012

rn

L’assurance maladie aspire à une économie significative de 2 milliards d’euros en 2012. Et ce, dans le but de rééquilibrer ses comptes. Elle compte y parvenir avec deux procédés bien définis. Le premier consiste à alléger le prix de certains médicaments, tandis que le second vise à réduire ses dépenses. Un rapport allant dans ce sens a été récemment exposé au gouvernement.

rn

Assurance maladie, un allégement de prix des médicaments en vue d’une économie significative

rn

L’assurance maladie vise à réaliser une économie d’à peu près 730 millions d’euros, en appliquant une baisse de 15 % sur certains produits. Seront les plus touchés quelques types de médicaments génériques, comme les anti-ulcéreux et les anti-cholestérols. La diminution de 15 % sera affectée à ceux dont le coût n’a jamais connu de réduction. Cette baisse devrait avoisiner les 7,5 % pour les médicaments qui n’ont pas fait l’objet d’un allègement de prix dans les derniers 36 mois. Sont également inclus dans la liste les médicaments couteux comme les anti-cancéreux, ainsi que certaines prothèses de hanches.

rn

Assurance maladie, une économie par la réduction des dépenses

rn

L’assurance maladie compte également réaliser quelque 200 millions d’euros d’économie en 2012, en limitant ses dépenses. Pour cela, elle projette de réduire le montant d’indemnité de certains professionnels, ainsi que celui attribué à des soins peu significatifs comme pour l’apnée du sommeil. Elle planifie aussi de réajuster les prix pour les mêmes traitements effectués dans les établissements publics et privés. Par ailleurs, l’assurance maladie exhorte les médecins à prescrire moins de séances de kiné, ainsi qu’à écourter les arrêts maladie. Et enfin, elle va inciter les compagnies d’assurance à prendre plus de responsabilités, dans le cas où leurs clients seraient fautifs lors d’un constat d’accident.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean De Villele

Expert dans le domaine de l'Assurance, je vous propose régulièrement l'actualité et toutes les astuces pour faire un maximum d'économies mais sans jamais négliger la qualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.