L’Assurance complémentaire santé vers une meilleure accessibilité

De nombreux foyers sont heureux d’apprendre que le plafond des revenus donnant accès à la jouissance d’une assurance complémentaire santé (ACS) sera revu à la hausse dès l’année prochaine. Le gouvernement entend d’ailleurs investir la bagatelle de 45 millions d’euros dans la réalisation de ce projet. Rappelons que le système d’ACS a été mis en œuvre depuis 2005. Ce dispositif était destiné à traiter le cas des personnes touchant un revenu modeste pourtant considéré comme trop élevé pour prétendre à la couverture maladie universelle.rnrnAssurance complémentaire santé : les avantages de ce nouveau dispositifrnrnUn public plus large pourra bénéficier de l’assurance complémentaire santé à partir de 2011. Les principaux concernés sont ceux qui touchent un minimum vieillesse ou une allocation aux adultes handicapés. En effet, grâce à l’amélioration effectuée sur ces deux types d’aide au cours des dernières années, le montant des revenus des bénéficiaires a tendance à dépasser le plafond défini pour l’accès à l’ACS. Cette mesure permettra donc à ces derniers de pouvoir profiter d’une assurance complémentaire santé.rnrnRassurez-vous ! Cette amélioration n’aura pas à priori un impact direct sur le budget déjà serré des contribuables. Pour une fois, la réforme vise essentiellement à mettre en place un système, plus efficient et plus économique pour les finances publiques, en faveur des bénéficiaires de l’ACS,  sans toucher aux portefeuilles des ménages.rnrnAssurance complémentaire santé : le montant des aides accordéesrnrnAu total, le montant de la dépense occasionnée par l’ACS sera de 180 millions d’euros l’an prochain. Déjà revu à la hausse cette année, les différents montants octroyés resteront les mêmes à savoir 100 euros pour les moins de 16 ans, 200 euros pour les 16 à 25 ans et 500 euros pour les 60 ans et plus.rnrnMalgré cet effort du gouvernement, le chemin est encore long pour voir réellement augmenter le nombre de personnes ayant droits et pouvant effectivement bénéficier de l’assurance complémentaire santé. En effet, il faut savoir que malgré la subvention de l’État, ce type de prestation reste toujours cher et mobilise en moyenne environ 4% des revenus annuels des ménages.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean De Villele

Expert dans le domaine de l'Assurance, je vous propose régulièrement l'actualité et toutes les astuces pour faire un maximum d'économies mais sans jamais négliger la qualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.