Les rendements de l’assurance-vie

Bonne nouvelle pour les épargnants, les taux de rendement de l’assurance-vie devraient se maintenir pour l’année qui vient. Selon les professionnels du secteur, la crise actuelle n’aura qu’un impact limité sur ce produit, principalement financé sur le long terme par des obligations assimilables du Trésor (OAT).

nnn

Placements refuges, notamment face à la baisse annoncée du livret A, la stabilité des contrats d’assurances-vie est aussi leur principal facteur de succès. Ainsi, le montant total d’épargne qu’ils drainent serait en hausse, jusqu’à maintenant, de 4 % par rapport à l’année dernière.

Pour cette manne, les établissements financiers en mal de liquidité vont donc se livrer une bataille qui promet d’être sans merci.

Leurs principales armes dans la conquête de parts de marchés seront les taux bien évidemment.

C’est là qu’il faut être vigilant. Certains assureurs vont ainsi jusqu’à promettre des rendements quasi mirobolants (parfois au dessus de 6 % !) vu les conditions actuelles. Le plus souvent, ces rendements « garantis » ne sont en fait que des stratagèmes habiles pour attirer un maximum de clientèle.

Tout d’abord, ces taux garantis ne sont accordés que sur les nouveaux versements, et seulement sur une certaine période, habituellement inférieure à un an. L’assureur est donc libre de changer les taux à loisir les années suivantes, selon la donne du marché.

Sachant que l’assurance-vie est un produit d’épargne sur le long terme, appelé souvent à durer plus de cinq ans, il apparaît donc que ces « super rendements » sont plus une mesure d’appel qu’autre chose.

De plus, le souscripteur est en général obligé d’investir une partie des fonds en actions, bien évidemment non garanties pour pouvoir en profiter.

En conséquence, inutile donc de s’attendre à des taux exponentiels, l’assurance-vie reste un produit solide, sans surprise pour l’épargne, mais dont les performances, en fin de compte, ne sont pas exceptionnelles.

Forcément insatisfaits par ces rendements relativement faibles, les plus téméraires et les plus pressés pourront bien sûr se tourner vers le marché des actions…

n

Pour comparer les assurances vie c’est ici

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean De Villele

Expert dans le domaine de l'Assurance, je vous propose régulièrement l'actualité et toutes les astuces pour faire un maximum d'économies mais sans jamais négliger la qualité !
  1. Franck dit :

    Bonjour,\nSelon moi, l’assurance va bien résister dans les prochaines années.\nBonne continuation.

  2. Franck dit :

    Bonjour,\nSelon moi, l’assurance va bien résister dans les prochaines années.\nBonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.