Clause bénéficiaire en assurance vie, les précautions à prendre

La rédaction d’une clause bénéficiaire en assurance vie ne doit être prise à la légère ou effectuée à la hâte. L’omission de la mention « à défaut mes héritiers » risque en effet de faire perdre tout son intérêt à votre assurance et de léguer une charge fiscale plus lourde à vos héritiers lors de la succession.rnrnAssurance vie : mode de fonctionnement de la clause bénéficiairernrnLa clause bénéficiaire vous permet de faire bénéficier une personne de votre choix des capitaux de votre assurance vie. Dans le cas où vous ne désignez aucun bénéficiaire ou si l’unique personne mentionnée dans votre contrat est décédée, le montant octroyé par votre assurance viendra s’ajouter de manière systématique à votre actif successoral. De ce fait, les sommes obtenues vont augmenter votre actif héréditaire taxable et seront soumises au système d’imposition appliqué aux successions.rnrnAttention, nul ne peut se substituer au bénéficiaire prédécédé pour le représenter même ses héritiers légaux. La désignation d’une personne unique dans une clause bénéficiaire d’assurance vie n’est donc pas très conseillée, il vaut mieux prendre vos précautions et prévoir d’autres bénéficiaires en cas de décès du premier.rnrnClause bénéficiaire en assurance vie : l’importance de la mention « à défaut mes héritiers »rnrnLa meilleure façon de protéger les intérêts de ceux que vous aimez est d’opter pour la prudence en ajoutant au nom du bénéficiaire de votre contrat de clause bénéficiaire, la mention « à défaut mes héritiers ». Par la même, ces derniers deviennent des bénéficiaires à part entière des capitaux en cas de décès du bénéficiaire principal. Le montant issu de votre assurance vie sera exclu de la succession et constituera un droit de créance au profit de vos héritiers. Plus qu’un simple réflexe, cette alternative est la meilleure solution pour jouir pleinement de vos droits et éviter que les efforts fournis tout au long de votre vie en souscrivant votre assurance vie ne soient vains.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean De Villele

Expert dans le domaine de l'Assurance, je vous propose régulièrement l'actualité et toutes les astuces pour faire un maximum d'économies mais sans jamais négliger la qualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.