Assurance scolaire : la bonne formule

Aujourd’hui l’assurance scolaire est devenue indispensable. En effet, à partir de la semaine prochaine il se pourrait qu’une attestation d’assurance scolaire soit demandée à votre enfant. Le moneyblog vous propose de décrypter les dispositifs en place et de répondre aux quelques questions nécessaires : Cette assurance est-elle obligatoire ? A qui dois-je m’adresser ? Quels en sont les avantages ?rnrnrnrnL’assurance scolaire est-elle obligatoire ?rnNon, elle ne l’est pas pour les activités obligatoire, c’est-à-dire les activités fixées par le programme scolaire, en revanche, elle est obligatoire pour les activités extrascolaire, c’est-à-dire les activités occasionnelles, et les voyages.rnrnOù faut-il s’adresser ?rnAux associations de parents d’élèves de l’école qui sont partenaires avec des compagnies d’assurances ou a votre compagnie d’assurance.rnrnQuels sont les avantages ?rnRappelons que le risque d’accident est très fréquent chez les 8-15 ans, il est utile d’assurer votre enfant. L’assurance s’occupe des démarches et des formalités, et accorde un capital en cas de décès ou d’invalidité, elle rembourse également les frais de soins. D’autant plus que celle-ci peut comporter deux garanties, à savoir l’une couvrant la responsabilité civile (les dommages causés par l’enfant) et l’autre concernant les dommages subis. Ces deux garantis peuvent faire l’objet de deux contrats différents, mais peuvent être réunis en un seul contrat comme celui de l’assurance multirisque habitation.rnrnD’autres contrats sont proposés en parallèle par l’assureur, tels que « la garantie des accidents de la vie », ou bien l’ « individuel accident ». Egalement il existe des assurances scolaires incluses dans les contrats d’habitations (Maif, Macif etc.) ou bien sont proposées en options chez certains assureurs.rnrnEnfin, notons que la majorité des contrats comprennent des garanties en compléments, par exemple des services d’assistances, de vol etc. Cependant, avant toute adhésion à une assurance qui couvrirait les activités extrascolaires, il est conseillé d’en parler à son assureur et de vérifier sa propre assurance afin de voir si elle ne les couvre pas déjà.rnrnPour en savoir plus sur l’assurance scolaire vous pouvez consulter le site du gouvernement : http://www.education.gouv.fr/cid139/assurances-scolaires.htmlrnrnrn

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean De Villele

Expert dans le domaine de l'Assurance, je vous propose régulièrement l'actualité et toutes les astuces pour faire un maximum d'économies mais sans jamais négliger la qualité !
  1. Claudette Beaucourt dit :

    Est-il exact que certaines agences acceptent de prendre votre dossier mais ne règlent pas les dettes en menacant les créanciers de faillite personnelle. Pas d’étas d’âmes particuliers. Elles ne payent pas. En outre, s’ils ne payent pas les banques. Vous, et vous seul êtes encore responsable de la dette. Vos créanciers vous poursuivront et non pas la société que vous engagez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.