Bourses : les menaces qui peuvent déstabiliser le marché

Plusieurs éléments continuent de peser sur les marchés. Après l’inflation et le déséquilibre de l’économie de la Chine, il existe d’autres obstacles pouvant faire chanceler la stabilité boursière. Pour le moment, les évènements politiques en Égypte et en Tunisie n’ont encore de répercussion sur l’envie des entrepreneurs d’investir dans les actifs à risques. Ce goût du défi est le fruit d’une bonne croissance économique mondiale avec une nouvelle reprise du CAC 40, du DAX et du Dow Jones. Cependant, même à ce niveau de grande stabilité, les investisseurs se penchent plus que jamais sur d’autres éléments pouvant faire basculer la donne sur le marché.rn

Les menaces perpétuelles de la Bourse

rn

L’inflation constitue l’une des menaces permanentes de la stabilité boursière. Elle provient notamment de la hausse des prix des matières premières engendrant un grand problème de gestion chez les entreprises. Malgré cette augmentation, il s’avère difficile pour ces dernières de répercuter directement la hausse sur les consommateurs. Face à ce problème, les investisseurs préfèrent plutôt miser sur des secteurs plus porteurs comme l’immobilier ou la chimie. D’après les études, une hausse maintenue de 10% du prix du pétrole fera chuter globalement le PIB de 0,25 point. En Europe le taux d’inflation a déjà franchi la barre des 2,4% au début de l’année soit un niveau jamais atteint depuis quinze mois. Heureusement que cette hausse ne sera que temporaire selon les estimations. Par ailleurs, le risque lié à la dette publique reste un danger. Certes, un net recul de cette menace est prévu pour cette année, cependant rien n’est encore sûr tant qu’aucune solution durable pouvant résister à toutes les situations ne soit mise en place.

rnrn

Bourse, les États-Unis et la Chine : des acteurs clés

rn

C’est vers la fin du premier semestre de cette année que prennent fin les rachats d’obligations mises en œuvre par la Fed ou Réserve fédérale depuis le mois de novembre dernier. Cela peut poser problème puisque la Fed se trouve dans une position particulièrement délicate. Selon les experts, une reprise rapide de l’économie entraînera immanquablement la montée des taux directeurs plus tôt par rapport à la prévision. Une communication officielle de la part de cet organisme aura donc un effet décisif pour le marché de la Bourse. De l’autre côté, la Chine continue d’inquiéter les investisseurs avec la surchauffe de son économie. La progression des crédits bancaires dans le pays atteint une hausse vertigineuse que le gouvernement a du mal à maîtriser. Cette rapide croissance peut avoir un effet pervers, celui d’un resserrement monétaire accompagné d’une dépréciation des actions.

rn

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.