Le marché de l’or est-il en déclin ?

Le marché de l'Or est-il en déclin ?L’or représente-t-il toujours un investissement sûr ?

rn

Quand on parle d’once d’or, on parle plus de placement que d’investissement. Ces dernières années, on enregistre une dévaluation assez conséquente de l’or, ce qui amène à s’interroger si détenir une partie de sa fortune en or est encore actuellement judicieux.

rn

Des investisseurs réticents

rn

Beaucoup de facteurs font aujourd’hui que beaucoup d’investisseurs hésitent à se lancer sur le marché de l’or. D’abord, il y a le fait qu’il est très difficile d’en dégager un plus value. Il faut dire que l’or n’est pas un placement qui rapporte, le seul moyen d’en tirer bénéfice est l’achat pour la revente. Mais selon la note publiée par l’économiste Philippe Crevel dans « Le Cercle des Epargnants », le prix de l’or à l’achat est déjà très élevé, ce qui rend difficile l’obtention de bénéfice à la revente. A cet économiste de noter que si en 1980, l’once d’or était à 850 dollars (une valeur équivalant à 2477 dollars de nos jours, un record pour l’époque), aujourd’hui, le prix se situe à 1800 dollars. A voir ces chiffres, on constate que l’or a perdu de sa valeur, mais il est compliqué d’obtenir un meilleur prix dans les contextes actuels. Ensuite, il y a le problème de la fiscalité. Au moment de la vente, l’investisseur fait face à des impôts et taxes (cotisations sociales, frais d’intermédiations, etc.) qu’il doit prendre en compte. Ces derniers peuvent atteindre jusqu’à 12% de la valeur d’une once, donc pour une once d’or achetée à 1800 dollars, les taxes se monteraient à 216 dollars, et pour espérer une plus-value, le propriétaire doit réussir à le vendre à plus de 2016 dollars, ce qui est fortement incertain.

rn

Aymeric Diday, un gérant chez Pictet a un tout autre avis sur le sujet. Selon lui, cette réticence des investisseurs contribue à l’augmentation du prix de l’once d’or à l’achat. Aujourd’hui, c’est surtout les marchés financiers plus que les bijoutiers et joaillers qui sont en demande du précieux métal. Cette demande financière, conjuguée avec le manque d’offre fait voler les prix, comme pour tout autre produit.

rn

L’or, un placement sécurisé

rn

 Malgré tout, le fait de détenir une partie de sa fortune en or n’est pas une si mauvaise idée et peut même s’avérer judicieux. Il faut savoir que l’or est une monnaie qui ne se dévalue pas, ou si peu. Il constitue une sorte de stock outil (stock de sécurité) pour son propriétaire, un placement à long terme à l’abri des rebondissements que subissent les actions et obligations financières. Selon le même Aymeric Diday, comme il le conseille à ses clients et au vu de la situation actuelle, convertir en or jusqu’à 10% de sa fortune est recommandée. L’or se conserve très bien et comme il a été dit précédemment, il est quasiment à l’abri d’une dévaluation catastrophique. Pour ceux qui recherchent avant tout à sécuriser son patrimoine, l’or reste une valeur sûre.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean Julien

Blogueur spécialisé dans les Finances Personnelles pour Optissima.com, je vous informe sur l'actualité de la Banque et du Crédit. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis ou poser vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.