Le droit au compte a gagné du terrain en 2009

Le droit au compte reste la seule issue pour les personnes en situation précaire qui se voient systématiquement refuser l’ouverture d’un compte en banque. Cette procédure méconnue a été utilisée dans plus de 33 500 cas en 2009, un chiffre en hausse de 5 % par rapport à l’année précédente.rnrnPour favoriser le recours à ce dispositif pour les plus démunis, les pouvoirs publics ont signé une convention avec la FBF (Fédération Bancaire Française). Ainsi, il appartient théoriquement aux banques de faire toutes les démarches nécessaires auprès de la Banque de France pour ces personnes exclues du système classique. Dans la réalité cependant, seules 1282 dossiers ont obtenu le « parrainage » d’un établissement de crédit soit moins de 5 % des demandes reçues en totalité.rnrnLa mauvaise volonté des banques n’est pas la seule en cause. Pour beaucoup de ces personnes, l’obstacle psychologique est encore énorme et se rendre dans une banque relève de l’impossible. La FBF a ainsi enjoint ses membres à mettre en place une politique d’accès plus faciles aux services bancaires afin que le recours au droit au compte diminue progressivement.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.