Profiter de la réduction d’impôt Scellier avec des parts de SCPI

reduction-impots-loi-scellierBonne nouvelle pour tous ceux qui paient plus de 5 000 euros d’impôts par an, la Loi Scellier est là pour les aider à gagner de l’argent tout en en économisant.nAutre bonne nouvelle, en achetant des parts de SCPI, ils n’auront pas à attendre que les biens aient été construits pour pouvoir profiter de la réduction d’impôt.nnCréée pour remédier au problème de déséquilibre entre l’offre et la demande de logement dans plusieurs zones bien délimitées (la région parisienne, le bassin méditerranéen, les grandes villes du reste de la France), la Loi Scellier accorde une réduction d’impôt égale à 25 % des sommes investies sur dix ans. Le plafond est fixé à 300 000 euros ce qui ouvre droit à près de 75 000 euros de réduction. Attention cependant, il ne s’agit pas que du montant d’achat, s’il y a objet à travaux, l’argent dépensé pour ces derniers sera incorporé.nnBien sûr, c’est un détail dont il ne sera nul besoin de tenir compte si l’on achète les parts d’une SCPI au lieu d’effectuer un investissement direct. De plus, et c’est sûrement le principal avantage, la réduction d’impôt aura cours dès le 1er janvier de l’année de souscription. Pour bénéficier de cet avantage fiscal, il faut que la SCPI dédie au moins 95 % du capital souscrit à l’achat de biens immobiliers Loi Scellier. Ne sont pas comptés dans ce capital souscrit les divers frais de collectes ou autres payés par l’investisseur. Il se peut ainsi que pour 1000 euros dépensés 950 seulement soient réellement affectés au capital. La SCPI est alors tenue d’injecter 95 % de ces 950 euros (902,50 euros) dans un logement éligible au dispositif. Cette dernière condition est aisément respectée dans les zones d’application de la Loi.nnSeul (petit) bémol, l’obligation de conserver des parts pendant une durée de neuf ans, un manque de souplesse qui suffira à faire fuir certains investisseurs. Il n’empêche, ces parts de SCPI génèreront dans le même temps des sommes d’argent somme toute appréciables. Avis aux amateurs, ils doivent se dépêcher. Il ne reste plus qu’un an pour acheter profiter du dispositif qui se termine en 2010.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean Julien

Blogueur spécialisé dans les Finances Personnelles pour Optissima.com, je vous informe sur l'actualité de la Banque et du Crédit. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis ou poser vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.