Défiscalisation Scellier : panacée du bâtiment ou mirage immobilier ?

Plébiscitée par la plupart des acteurs de l’immobilier, considérée comme une aubaine par beaucoup de contribuables fortunés, la défiscalisation Scellier est pourtant loin de faire l’unanimité auprès des analystes. En cause, les distorsions et les déséquilibres qu’elle suscite au niveau du fonctionnement du marché de l’immobilier locatif.nnAlors que son application vient d’être prolongée jusqu’en 2012, cette « subvention permanente » pourrait dérégler de manière durable les mécanismes du marché. En effet, non seulement octroie-t-elle un énorme avantage aux bailleurs qui en ont bénéficié, mais elle risque aussi de fausser à terme l’équilibre naturel qui devrait s’établir entre l’offre et la demande de logements.nnMalgré un bilan des plus positif (des milliers de logements créés dans des zones prioritaires, un soutien non négligeable aux secteurs mal en point de l’immobilier et du bâtiment…), la défiscalisation Scellier pourrait finalement causer sur le moyen terme plus de mal que de bien.nnPas sûr que ces arguments suffisent à instaurer un débat sur le bien-fondé du maintien de ce genre de mesures dans le futur…

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean Julien

Blogueur spécialisé dans les Finances Personnelles pour Optissima.com, je vous informe sur l'actualité de la Banque et du Crédit. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis ou poser vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.