Impôts : comment payer moins ???

Impots Passé le mois de mai, surgit l’éternel dilemme : comment alléger sa déclaration de revenus en toute légalité ? Que vous la souscriviez sur internet www.impots.gouv.fr ou sur papier, voici quelques astuces à ne laisser passer sous aucun prétexte…

nnn

1 Jouez sur le seuil d’imposition des cessions de valeurs mobilières

Depuis le 1er janvier 2007, le seuil de cession déclenchant l’imposition sur les plus-values de valeurs mobilières est fixé à 20 000 euros. Il s’applique aux actions détenues sur un compte titres et aux Sicav, mais aussi, entre autres, aux participations comme associé d’une SARL, d’une SAS ou d’une société anonyme. En 2008, il faudra donc régler l’impôt sur les plus-values de valeurs mobilières pour les ventes effectuées cette année si le seuil de cession de 20 000 euros a été franchi. Les plus values seront imposées au taux de 16 % plus 11% de prélèvements sociaux et les plus-values réalisées en 2007 seront donc imposées au taux de 27 %. Néanmoins, en cas de survenance d’un évènement exceptionnel, ce seuil s’apprécie selon la moyenne des cessions sur trois ans (l’année en cours et les deux précédentes). Ainsi, n’hésitez pas à invoquer divorce, retraite, licenciement et tout autre évènement grave. A titre d’exemple, le fisc a admis que les dommages dus aux intempéries de 1999 étaient un évènement exceptionnel.

n

2 Le rattachement d’un enfant majeur

Si vous n’avez pas rattaché votre enfant majeur à charge au moment de remplir la déclaration, il n’est pas trop tard pour corriger cette oubli : formulez un recours gracieux auprès de l’administration pour demander le remboursement de la différence. Comment ? Par une simple lettre précisant « recours gracieux », accompagnée de l’avis d’imposition. L’avantage : le rattachement de votre enfant majeur au foyer fiscal est la meilleure formule si celui-ci n’a pas ou peu de revenus car vous bénéficierez ainsi d’une majoration du quotient familial ainsi que d’une réduction d’impôt de 183 € par enfant poursuivant des études supérieures, et d’une augmentation des plafonds des réductions et crédits d’impôt (primes d’assurance-vie, dépenses relatives à l’habitation principale, etc.). Vous profiterez en outre d’un abattement pour charges de famille pour le calcul de la taxe d’habitation : 10 % pour chacune des deux premières personnes à charge et 15 % pour les autres.

n

3 Non imposable, souscrivez malgré tout une déclaration

   Même si vous n’êtes pas imposable, souscrire une déclaration vous sera utile dans bien des cas, notamment pour obtenir la prime de l’emploi, ainsi que le dégrèvement de la taxe d’habitation si les conditions sont remplies. Cette déclaration vous sera également nécessaire pour demander une bourse, des avantages sociaux, un tarif spécial pour les colonies de vacances ou encore pour conclure un bail dans le secteur social.

n

4 En retard incognito

  Pour éviter la fameuse majoration qui vous guette en cas de retard, déposez votre déclaration dans la boîte aux lettres du centre des impôts. Ainsi,et ce même si la déclaration est trouvée par le service à l’ouverture des bureaux le lendemain du jour où expire le délai, vous n’aurez pas le moindre souci à vous faire.

n

5 Les intérêts exonérés du prêt à un enfant

  Bon à savoir : les intérêts de prêts accordés à un enfant, petit-enfant ou arrière petit-enfant pour acheter sa résidence principale sont exonérés d’impôt, à condition que la durée du prêt n’excède pas dix ans et que l’acquisition immobilière soit réalisée dans un délai de six mois. Enfin, sachez que l’exonération concerne uniquement les prêts inférieurs à 50000 euros, au-delà de ce montant plus que généreux, les intérêts sont imposables.

n

6 Profitez de l’exonération des jobs d’été

On l’ignore souvent, pourtant les jobs d’été des étudiants de moins de 22 ans sont exonérés d’impôts dans la limite de deux fois le SMIC mensuel, pour les activités exercées pendant les vacances scolaires. De quoi motiver les troupes !

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.