7 000 foyers aisés ont échappé à l’impôt sur le revenu en 2007

La publication par le ministère des Finances d’un rapport sur les montants des impôts de l’exercice précédent risque encore de faire couler beaucoup d’encre.rnIl laisse en effet apparaître des tendances étonnantes …rnrnrnrnAinsi, le nombre de ménages gagnant plus de 97 500 € exemptés du paiement de l’impôt sur le revenu est en augmentation.rnrnDe 3500 en 2005 ils sont passés à 5100 en 2006 pour finir à plus de 7000 lors du dernier exercice.rnrnCette tendance se confirme avec les revenus plus modestes. Pour la tranche des revenus supérieurs à 39 000 €, ce sont près de 110 000 contribuables qui ont été exonérés en 2007 contre 35 000 en 2005. Le nombre a tout simplement triplé en deux ans.rnrnIl est impossible de ne pas s’interroger sur les raisons d’une évolution si spectaculaire.rnrnPremier en cause, le barème des impôts. La politique de réajustement du ministère des Finances contribue déjà à réduire le montant global des recettes.rnrnDeuxièmes incriminées, les niches fiscales, qui ne manqueront pas de susciter des échanges houleux lors des débats qui se tiendront mi-novembre sur leur plafonnement.rnrnIci encore, les chiffres parlent d’eux-mêmes.rnrnLes 100 premiers contribuables qui en bénéficient réalisent chacun une économie moyenne de 1,3 million d’euros.rnrnSi cette liste est étendue aux 1000 premiers, c’est environ 295 000 € chacun qu’ils ont obtenus.rnrnUn autre facteur est aussi le bouclier fiscal qui est en fait beaucoup plus élitiste qu’il n’y paraissait au premier abord.rnrnUn rapport transmis à la commission des Finances de l’Assemblée révèle que plus de 82 % du montant des aides ont été redistribués à 2 242 contribuables soit seulement 0,04 % de leur effectif total.rnrnÀ la lumière de ces révélations troublantes et de la volonté d’Éric Woerth, ministre du Budget, de privilégier un alourdissement des déficits plutôt qu’une augmentation de l’impôt, un débat d’écoles est forcément lancé.rnrnAprès tous ces événements, la politique fiscale du gouvernement a-t-elle encore toute sa pertinence ?

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.
  1. peyhardi dit :

    n’oubliez pas de corriger les nombreuses fautes de frappe ou d’orthographe.\nabsence d’accent, revenu avec un un e

  2. peyhardi dit :

    n’oubliez pas de corriger les nombreuses fautes de frappe ou d’orthographe.\nabsence d’accent, revenu avec un un e

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.