Branle-bas sur l’incroyable flambée de la taxe foncière

La rentabilité des  placements immobiliers déjà chancelante fait face à un autre problème risquant de la fragiliser complètement : la hausse de la taxe foncière. En effet, celle-ci continue son ascension au dépit des propriétaires qui commencent à élever la voix. Les grandes villes  sont les premiers touchés par ce phénomène à commencer par Paris qui a enregistré près de 65,5 % de hausse comparé à l’année 2004. Saint-Denis, Marseille et Rennes la suivent de près avec une augmentation qui gravite autour de 30 %.nnHausse de la taxe foncière : quelles en sont les principales causes ?nnLa taxe foncière est la taxe que les propriétaires de logement doivent payer. En revalorisant tous les ans les valeurs locatives, l’État matraque en même temps les taux de fiscalité des collectivités locales. Même si un ajustement par rapport à l’inflation est souvent évoqué, la réalité est tout autre puisque la hausse de la somme prélevée finit par dépasser de loin l’indice du coût de la vie, exposant ainsi les propriétaires à des charges fiscales trop lourdes. Jean Perrin, le Président de l’Union nationale de la propriété immobilière n’hésite pas à pointer du doigt ce système qu’il qualifie de « double peine fiscale ». Selon l’Unpi, la revalorisation devrait se faire de manière rigoureuse et être bloquée sur un seul indice, soit celui de l’inflation, soit celui de la révision des loyers. Par ailleurs, le fait que l’État ait décidé de geler certaines aides financières destinées aux collectivités locales ne présage rien de bon.nnOutre cette hausse systématique, l’Unpi s’indigne en constatant la surprenante coïncidence entre l’accroissement de la taxe foncière et la baisse des recettes fiscales ! Il semblerait que les propriétaires ont décroché un poste clé dans l’ajustement des ressources fiscales. Les dispositions comme le gel des dotations financières de l’État, la suppression de la taxe professionnelle ainsi que la hausse des charges de fonctionnement sont autant de menaces qui pèsent sur les contribuables, en particulier les ménages et les propriétaires. Affaire à suivre…

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.