Travaux immobilier locatif : choisir un régime fiscal approprié

Travaux Immobilier en locatifActuellement, la location est un investissement sûr, ne serait-ce que pour avoir un revenu fixe chaque mois. Cependant, cela peut astreindre le propriétaire à des coûts pour des travaux effectués lors de la location et qui peuvent même parfois peser lourd sur les rendements qu’il doit percevoir. Il est donc indispensable de connaître toutes les possibilités s’offrant aux propriétaires ainsi que de faire un état des lieux afin de voir tous les travaux existants possibles.

rn

Le micro-foncier

rn

Les bailleurs peuvent opter pour deux régimes fiscaux afin de faire état des loyers perçus. Il y a d’une part le micro-foncier qui permet au propriétaire qui loue son immobilier pour moins de 15.000 euros par an de jouir d’une réduction forfaitaire de 30 %. Cette réduction représente les frais engagés par le bailleur. Ce mode d’imposition peut lui permettre de faire d’importantes économies.

rn

Le régime réel

rn

L’autre option pour le bailleur est d’opter pour le régime réel. Pour ce régime fiscal, le bailleur doit déduire de son revenu locatif les dépenses engendrées par des travaux tels que ceux qui permettent d’entretenir le logis dans un état décent sans que l’agencement original ne soit inchangé, ou encore ceux qui permettent de bonifier les conditions de vie dans le logis comme le chauffage. En optant pour ce régime fiscal, le bailleur peut sortir gagnant, car les coûts générés par ces travaux comme les diverses assurances ou encore les intérêts des prêts des travaux peuvent être déduits des revenus fonciers. Si les coûts des travaux dépassent les revenus générés par les loyers, la différence, dans la limite de 10.700 euro peut également être déduite du revenu global.

rn

Cependant, quelques exceptions n’ouvrent pas droit à cette déduction. Ainsi, elle ne concerne pas les travaux faits pour une autre construction comme l’annexion d’une autre construction ou encore le développement de l’habitation par l’adjonction d’un niveau ou d’un étage, qui changent l’état initial du logement.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.