Fisc : les mesures écologiques à la loupe

Vous l’aurez sans doute constaté : l’écologie est désormais au cœur desnpréoccupations nationales, et le fisc semble accompagner cette tendance. Tour d’horizonndes nouvelles mesures écologiques.

nnn

Des avantages fiscaux à la pelle

n

Désormais, les particuliers faisant débroussailler leurs terrains – méthode biennconnue pour éviter la propagation des incendies-  ont droit à la réduction d’impôt pour l’emploind’un salarié à domicile. En effet, le débroussaillage entre dans la catégoriendes petits travaux de jardinage pris en compte dans la limite den1 500 euros par an. Conscient de l’insuffisance de cet avantagenfiscal, Bercy s’apprête même à relever ce plafond à 3 000 euros.
n
nDe plus, la réduction d’impôt de 50 % accordée aux particuliers ayantninstallé des équipements de fourniture d’électricité à partir de l’énergiensolaire ne sera pas remise en cause en cas de revente du surplus d’électriciténn’ayant pas été utilisé, à condition que la part d’énergie revendue ne soit pasnsupérieure à l’électricité consommée à titre personnel.
n
nLe volet fiscal de la loi sur l’eau du 30 décembre 2006 a étendu le créditnd’impôt pour le développement durable aux équipements de récupération et dentraitement des eaux pluviales. Les dépenses devront être engagées d’ici aun31 décembre 2009 et concernent aussi bien les résidences principalesnneuves qu’anciennes. Le crédit d’impôt s’élève à 25 % d’un plafond dendépenses de 16 000 euros pour un couple, ce pourcentage étant porté àn40 % pour les travaux réalisés dans les deux ans suivant l’achat denson logement. n

n

D’autres mesures ennchantier

n

Enfin, le Premier ministre François Fillon a récemment annoncé l’expérimentation ennAlsace d’une "eurovignette" – sorte de redevance pour l’usage desninfrastructures prenant en compte les nuisances environnementales, les coûts denconstruction et de maintenance des routes -  pour les transporteurs routiers transitant en France, et a promis denréaliser un audit carbone de tous les bâtiments publics en France. Enfin, ilnest envisagé de permettre aux emprunteurs qui souhaitent acheter ou rénover unnlogement moins vorace en énergie de dépasser légèrement le seuil de 30 %nd’endettement. Les banques pourraient en effet considérer que, les charges dunménage étant ainsi allégées, l’augmentation des remboursements serait plusnaisée à supporter.

n

 

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.
  1. Regini ella dit :

    connaissez vous les mesures prises par l’etat pour favoriser l’achat d’un vehicule hybrid. C’est bien meilleur pour l’environnement et aucune mesure fiscale n’est proposé et aucun credit automobile avantageux n’est donné par les banques!!! franchement ca me demoralise de payer plus cher une voiture alors que tt le monde devrait faire de meme!

  2. Regini ella dit :

    connaissez vous les mesures prises par l’etat pour favoriser l’achat d’un vehicule hybrid. C’est bien meilleur pour l’environnement et aucune mesure fiscale n’est proposé et aucun credit automobile avantageux n’est donné par les banques!!! franchement ca me demoralise de payer plus cher une voiture alors que tt le monde devrait faire de meme!

  3. pierro dit :

    salut ella, tu as raison pour la fiscalité des vehicules hybrides et leur financement; voici un truc que j’ai trouvé:\nLe deuxième volet de ce plan  » véhicules propres  » concerne les allégements fiscaux pour les Français achetant un véhicule écologique (électrique, GNV ou hybride). Ce dispositif, déjà existant, va être renforcé. Le crédit d’impôt pour les particuliers est porté de 1 500 à 3 000 euros et l’acquisition d’un véhicule de ce type donnera lieu à l’exonération de la taxe professionnelle. Lorsque l’on sait le piètre résultat qu’a donné depuis 2002 ce dispositif incitatif à l’achat de véhicules propres, on ne peut que rester prudent sur son efficacité future.

  4. pierro dit :

    salut ella, tu as raison pour la fiscalité des vehicules hybrides et leur financement; voici un truc que j’ai trouvé:\nLe deuxième volet de ce plan  » véhicules propres  » concerne les allégements fiscaux pour les Français achetant un véhicule écologique (électrique, GNV ou hybride). Ce dispositif, déjà existant, va être renforcé. Le crédit d’impôt pour les particuliers est porté de 1 500 à 3 000 euros et l’acquisition d’un véhicule de ce type donnera lieu à l’exonération de la taxe professionnelle. Lorsque l’on sait le piètre résultat qu’a donné depuis 2002 ce dispositif incitatif à l’achat de véhicules propres, on ne peut que rester prudent sur son efficacité future.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.