Ce que pense le gouvernement de certaines niches fiscales et des investissements en Corse et en Outre-mer.

Les niches fiscales et des investissements en Corse et en Outre-merLa position du gouvernement par rapport aux niches fiscales

rn

La ministre du Budget a annoncé sur I-Télé la volonté du gouvernement à ne pas supprimer les niches fiscales sur les emplois à domicile. Par ailleurs, celui-ci appliquera toujours l’abattement de 10% sur le montant des retraites et des pensions pour l’estimation de l’impôt sur le revenu. Le maintien de ces niches fiscales entre en effet dans le cadre de sa politique de « cohésion sociale ». Celles-ci couvrent des centaines de milliers d’emploi à domicile et le budget a pour vocation de privilégier les couches les plus fragiles de la société.

rn

Les investissements en Corse et en Outre-mer

rn

Mme Pécresse assure à la fin que les investissements en Corse et en Outre-mer seront préservés sans donner plus de détails sur la manière prévue par l’investisseur pour avoir une optimisation fiscale. Selon la ministre, le gouvernement a pour but d’ « aider et de continuer à aider » ces régions.

rn

Cependant, à travers un rapport qu’il a émis récemment, l’AGF doute du bénéfice que le gouvernement pourrait tirer de ces niches sociales et fiscales ainsi que de ces investissements en Outre-mer et en Corse.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean Julien

Blogueur spécialisé dans les Finances Personnelles pour Optissima.com, je vous informe sur l'actualité de la Banque et du Crédit. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis ou poser vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.