Retraite : le fonctionnement des régimes en points

La réforme des régimes de retraite sera au cœur des débats économiques du second semestre 2009. À la demande de Nicolas Sarkozy, le Conseil d’orientation des retraites planche sur les possibles impacts sur le montant des pensions du passage à un système par points plutôt que par annuités comme c’est le cas actuellement.nnL’une des premières constatations c’est qu’une majeure partie des contribuables doit s’attendre à gagner moins d’argent dans le cas où cette option serait mise en place.nnL’autre grand point d’interrogation c’est la difficulté de déploiement d’un tel système. Le processus serait lent (début, au plus tôt, pour 2012) et devrait s’étaler progressivement sur plusieurs générations. Les experts estiment que cette méthode aurait aussi pour principal inconvénient de n’économiser de l’argent que d’ici plusieurs dizaines d’années. Or, le déficit de la Caisse National d’Assurance vieillesse est déjà abyssal et la tendance va rapidement s’accentuer dans les vingt ou trente ans à venir. Le recul de l’âge de la retraite permettrait de réaliser des économies beaucoup plus immédiates.nnMais au fait, qu’est-ce qui change dans le système de retraite par points ? Grosso modo, chaque somme cotisée apporte un certain nombre de points selon un barème qui peut être périodiquement révisé. Ce dernier sera ainsi réévalué à la baisse si l’État estime qu’il doit réduire les dépenses et, mécaniquement, le montant des pensions chutera aussi. Pour espérer toucher plus d’argent, il faudra cotiser (et donc travailler !) plus longtemps. De plus, contrairement au système actuel, ce ne seraient plus des 25 meilleures années qu’on tiendrait compte pour le calcul, mais bel et bien de l’ensemble de la carrière. Les contribuables qui ont commencé à travailler tôt, souvent pour des emplois moins bien rémunérés, s’en trouveraient malheureusement pénalisés.nnPar rapport à la situation présente une minorité de ceux qui partiront à la retraite en 2050, 40 %, toucherait moins tandis que 50 % recevraient environ 20 % de plus. Les femmes sortiraient également perdantes d’une telle réforme dans la mesure ou 46 % d’entre elles verraient elles aussi diminuer le montant de leurs pensions de retraite.nnDans ces conditions il demeure donc assez peu probable que le passage au système par points soit recommandé par la commission d’étude. Verdict le 27 janvier 2010, date prévue de la remise du rapport.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.