Retraite : aucun des axes de réforme ne remporte l’adhésion des Français

On se doutait que le grand débat sur les retraites serait passionné. Il est maintenant établi qu’une majorité des Français reste fondamentalement opposée à tout changement. C’est la conclusion qui ressort d’un sondage Obea-France Info-20 minutes conduit par téléphone sur un panel de 1 000 personnes choisies en fonction de leur représentativité.nnAinsi, que ce soit du point de vue du montant des pensions, de l’allongement de la durée de cotisations, ou du recul du départ à la retraite, aucun des principaux axes de réforme envisagés ne convainc les sondés. Parmi eux, 63 % s’opposent fermement à un relèvement de l’âge de départ. Il en est de même de l’augmentation de la durée de cotisation contre laquelle s’insurgent 65,9 % des personnes interrogées. Le pompon de la mesure la plus impopulaire revient cependant, et haut la main, à la réduction des pensions que 89,5 % des sondés estiment inacceptable. Dans le même temps, environ un tiers d’entre eux étaient d’accord pour réviser à la hausse l’âge de départ à la retraite ou la durée de cotisation, tandis que seuls 8,2 % se disaient prêts à accepter la diminution des pensions.nnCes chiffres montrent bien la hauteur de l’obstacle qui reste à franchir avant d’aboutir à cette douloureuse, mais nécessaire, réforme. Nécessaire, car paradoxalement l’immense majorité des sondés donne raison au gouvernement de se préoccuper du financement des régimes de retraite et 93,1 % d’entre eux considèrent la réforme du système de retraite comme un sujet préoccupant. D’ailleurs, en vue du grand débat de 2010, 81 % des personnes interrogées estiment qu’il incombe à l’« ensemble des Français » d’y participer « par le biais d’un référendum ». Les autres réponses à la question « le gouvernement a annoncé un débat sur les retraites. Selon vous qui doit participer ? » n’ont suscité que peu d’engouement avec respectivement 27 % pour une participation des syndicats, 18 % pour celle de l’opposition. À peine 8 % des personnes interrogées préfèrent laisser le gouvernement en décider seul.nnCe dernier est désormais prévenu, les discussions sur le volet réforme de la retraite seront tout sauf une partie de plaisir.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean Julien

Blogueur spécialisé dans les Finances Personnelles pour Optissima.com, je vous informe sur l'actualité de la Banque et du Crédit. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis ou poser vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.