Retraite : beaucoup de changement dès 2010

retraite-beaucoup-de-changement-des-2010Avant le grand débat de 2010, des réformes commencent déjà à affecter les retraites. Tour d’horizon des principaux changements ayant cours dès cette année.nnAllongement des durées de cotisationnnAvis à ceux qui luttent mordicus contre un allongement des durées de cotisation, hé bien le gouvernement l’a déjà fait. Ainsi, les salariés nés après 1950 cotisent 162 trimestres contre 160 pour ceux nés avant pour toucher une retraite à taux plein.nnnMise en avant de l’emploi des seniorsnnAuparavant les chômeurs pouvaient renoncer à rechercher du travail une fois 58 ans atteints. Ce seuil vient de passer à 59 ans. Pour faire bonne mesure, les entreprises de plus de 50 salariés sont désormais tenues d’élaborer une convention sur l’emploi de travailleurs seniors, sous peine d’être assujetties à une pénalité équivalente à 1 % de leur masse salariale. La date buttoir pour la mise en place de cette convention était le 31 décembre 2009… De même, la mise à la retraite d’office des salariés âgés de 65 à 69 ans est prohibée depuis le 1er janvier 2010 et ne peut plus se faire sans leur accord.nnnMajoration d’assurance, les pères pourront en bénéficiernnIl appartiendra désormais au couple de décider quel conjoint profitera des deux derniers trimestres de majoration d’assurance par enfant, les deux premiers étant réservés à la mère. Cette mesure ne concerne cependant que les enfants nés après le 1er janvier 2010.nnnAugmentation de diverses taxations sur les retraitesnnLes contributions sociales payées par les employeurs sur les retraites chapeaux viennent d’être doublées et oscilleront entre 12 % et 24 %. Les rentes excédant 8 fois le plafond de la Sécurité sociale seront même taxées à hauteur de 30 %. Autre point de mécontentement pour les futurs retraités, la taxation des indemnités de départ volontaire dès le 1er euro. Elles bénéficiaient autrefois d’une franchise de 3 050 euros.nnLes salariés de l’étranger lourdement pénalisésnnMauvaise surprise pour ceux qui ont travaillé à l’étranger pendant une certaine période et ont omis pendant ce temps de cotiser à la caisse des Français de l’étranger. Pour racheter ces trimestres non cotisés il leur faudra débourser 4 fois plus qu’avant, soit environ 4 100 euros par trimestre pour un retraité gagnant 34 308 euros par an en moyenne contre un peu moins de 1500 euros avant.nnnQuelques bonnes nouvelles tout de mêmennLes pensions de réversion (celles versées au conjoint du retraité en cas de décès de ce dernier) passent de 54 % à 60 % du montant de la pension du conjoint décédé pour les personnes à revenus modestes. Les retraites complémentaires, qui ne devaient être accessibles à taux plein que pour les plus de 65 ans, pourront bénéficier aux salariés touchant une retraite de base à taux plein dès 60 ans, et ce, sans pénalité. Ce sursis prendra cependant fin au 31 décembre 2010.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.
  1. Vincent dit :

    Merci pour ce topo intéressant ! J’ai 49 ans et je vais devoir commencer à m’organiser pour préparer ce changement au mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.