Livret épargne entreprise (LEE)

Le livret épargne entreprise (LEP) est un produit méconnu, généralement considéré comme peu aimé des banquiers qui évitent d’en faire la promotion. Dans le principe, il est pourtant plus ou moins identique au plan épargne logement, beaucoup plus populaire. La principale différence réside dans sa vocation à financer la création ou la reprise d’entreprise ainsi que l’acquisition d’immobilisations.nnComme avec le PEL, le souscripteur met de l’argent de côté sur son LEE pendant plusieurs années. Ces cotisations lui donnent droit par la suite à un prêt à taux préférentiel. L’octroi de ce crédit n’est cependant pas obligatoire et certains dossiers peuvent se le voir refusé. La détention est actuellement limitée à un LEP par foyer fiscal.nnLa phase d’épargne dure de 2 à 5 ans, avec un minimum de 750 euros au départ puis de 540 euros par an ensuite avec un plafond global de 45 800 euros. Le taux de rémunération de 0,75 % au 1er août 2009 reste son principal défaut, bien qu’il soit légèrement compensé par le fait que les intérêts sont totalement défiscalisés.nnVient alors la phase de prêt qui peut s’étaler sur 2 à 15 ans. Le taux maximal de l’emprunt a été fixé à 5 %. Le montant du crédit est calculé de telle manière que le total des intérêts à payer soit équivalent à 1,6 fois le total des intérêts acquis. Si la demande est refusée, une prime égale à 30 % des intérêts acquis sera accordée en compensation.nnLe retrait anticipé, c’est-à-dire dans les deux ans qui suivent l’ouverture, est toléré sans pénalité si le souscripteur s’engage à utiliser les fonds pour ouvrir une entreprise ou en reprendre une dans les six mois. La société peut ne pas appartenir au titulaire, mais à un membre de sa famille, père, mère, enfant ou conjoint. Si ce cas de figure se produit, les intérêts dégagés demeurent exonérés d’impôts. Comme la plupart des produits d’épargne réglementée, le LEE est désormais distribué dans la plupart des banques et des autres établissements de crédit.nnAu final, malgré une fiscalité intéressante, le Livret épargne entreprise est plombé par son taux, actuellement trop peu rémunérateur. Les solutions de financement analogues, mais avec des rendements meilleurs sont nombreuses. Encore une fois, le client est roi et une bonne comparaison des offres disponibles est indispensable pour bien choisir.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.