Le moneyblog fait le point sur le marché de l’assurance

Le marché de l’assurance a subi en 2008 sa plus forte baisse depuis plus de 10 ans, avec un chiffre d’affaires global de 183,6 milliards d’euros, en retrait de 6,2 % par rapport à 2007. L’assurance-vie, habituellement la destination préférée de l’épargne des Français a été la principale contributrice à ce recul avec une chute spectaculaire de 10,6 %.rnrn rnrnrnrnLa raison principale invoquée par le FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurance) pour expliquer ce revirement  (le marché était dans une phase ascendante les cinq années précédant 2007) est la montée en puissance du livret A. Avec un taux qui demeure attractif malgré sa récente baisse, il apparaît pour un nombre croissant de ménages comme une valeur refuge, plus propice à recevoir leur argent.rnrnMalgré cette tendance, certaines catégories d’assurance comme celles des biens et responsabilités arrivent tout de même à tirer leur épingle du jeu. Avec un chiffre d’affaires de 44,8 milliards d’euros, soit une hausse de 2,5 %, elles surnagent dans l’incapacité généralisée du secteur à ramener la précieuse épargne des ménages.rnrnCette hausse n’aura néanmoins pas suffi à tempérer le sentiment général de malaise qui règne parmi les assureurs. Bernard Spitz, président de la FFSA, déplorait d’ailleurs la situation actuelle en réaffirmant que : « Plus l’épargne est drainée vers des classes d’actifs utiles plus on favorise la relance ». Il voulait par là souligner le rôle prépondérant des assurances dans l’injection d’argent frais dans l’économie au travers notamment des obligations d’État et des participations dans les entreprises.rnrnLa FFSA en a d’ailleurs profité pour prôner une fiscalité plus clémente, notamment vis-à-vis de l’assurance-vie, en recommandant sa défiscalisation après 12 ans arguant qu’« Une telle mesure coûterait 32 millions d’euros à l’État en 2009 et (…) permettrait de drainer plus de 12 milliards d’euros dans les actifs utiles de l’économie ».rnrn12 milliards d’euros, voilà bien une somme d’argent qui serait la bienvenue pour soutenir le redémarrage économique.rnrnReste à savoir si le gouvernement portera une oreille attentive à leurs doléances…rnrn 

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean Julien

Blogueur spécialisé dans les Finances Personnelles pour Optissima.com, je vous informe sur l'actualité de la Banque et du Crédit. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis ou poser vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.