Comment faire un placement sûr et rentable ?

meilleurs-placementsLes livrets réglementésrnrnLes livrets réglementés, à savoir, le livret A, le livret de développement durable ou LDD et le livret bleu, sont à l’heure actuelle les modes de placement les plus rentables. Cependant, le particulier qui souscrit une épargne suivant le régime de ces placements ne peut y investir l’ensemble de sa trésorerie, car ces livrets sont plafonnés. Pour le livret A, le plafond est fixé à 15 300 euros. Pour le livret bleu et le LDD, il s’élève à 6 000 euros. En outre, seuls le livret A et le LDD peuvent être cumulés.rnrnLes livrets réglementés s’adressent principalement aux jeunes célibataires et aux jeunes couples. Ils doivent s’intéresser en premier lieu aux livrets défiscalisés, comme le livret A ou le LEP, qui s’avèrent plus lucratifs. S’ils sont mariés, le plafond de dépôts sera doublé. Ils pourront accessoirement ouvrir en complément un compte d’épargne logement, qui va leur permettre de bénéficier d’un prêt immobilier à un taux concurrentiel de 2,75 %.rnrnLe livret bancairernrnCe livret s’adresse aux épargnants qui souhaitent placer des montants importants à moyen terme, puisque le plafond de leurs livrets réglementés est déjà atteint. Ce placement est proposé dans la plupart des établissements bancaires. Il renferme les mêmes privilèges qu’un livret A ou Bleu. De plus, sa liquidation s’effectue conformément à la règle de la quinzaine. On note toutefois que son taux de rémunération est déterminé par la banque qui le commercialise, et il ne fait l’objet d’aucune déduction fiscale. Ainsi, le souscripteur a le choix entre intégrer les intérêts perçus à la déclaration de revenus, pour être imposé suivant le barème progressif, ou opter pour le prélèvement à forfait libératoire de 30,1 %.rnrnL’assurance viernrnL’assurance vie est une convention qui lie trois personnes. Il est conclu par le souscripteur qui verse une cotisation auprès d’un assureur, au profit d’un tiers bénéficiaire. Ce dernier va recueillir les sommes garanties, sous la forme d’un capital, ou d’une rente viagère. L’assurance vie est un investissement de choix. Elle présente de multiples avantages, en particulier sur le plan fiscal, à condition de ne pas toucher aux avoirs accumulés durant 8 ans. Elle s’adresse notamment aux épargnants seniors.rnrnLe capital peut être placé sur deux types de supports. Le premier est le contrat en euros, un engagement qui ne comporte aucun risque, et qui offre plus de sécurité. Les fonds confiés à la mutuelle sont essentiellement investis sur des valeurs mobilières négociables, avec une rentabilité de l’ordre de 4 %. Le second est l’unité de compte, qui s’avère plus rentable. L’argent est placé dans des titres au sein d’un portefeuille très diversifié, qui réunit des actions et des obligations. Leurs performances dépendent de la fluctuation des marchés boursiers.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.
  1. Livret A dit :

    L’assurance vie apparaît comme une alternative aux placements que vous présentez en début d’article et sont d’autant plus prisés des personnes déjà installés et ayant une famille etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.