Epargne salariale : le nombre d’entreprises détenant un PERCO a augmenté de 25 %

Qu’est-ce que le PERCO ?

rn

Le PERCO ou plan d’épargne retraite collectif est un programme de capitalisation institué par la loi Fillon et qui s’adresse aux sociétés privées qui souhaitent offrir à leurs salariés un complément de retraite. Les capitaux seront investis au sein d’une société d’investissement à capital variable (SICAV) ou d’un fonds commun de placement pour les entreprises (FCPE), et subdivisés en trois portefeuilles. Le titulaire pourra ainsi arbitrer librement ses parts. Le PERCO est approvisionné par les versements volontaires du préposé, par les intérêts, par l’abondement de la société ou par une participation de l’employeur si le règlement interne le prévoit. Les fonds placés dans un PERCO ne sont mobilisables qu’après le départ à la retraite du bénéficiaire. Dès l’ouverture de ses droits, les sommes épargnées lui seront remises sous forme d’une rente.

rn

L’évolution du PERCO cette année

rn

D’après une étude menée par l’AFG, le nombre de sociétés qui ont souscrit un plan d’épargne retraite collectif est en nette augmentation. Il connaît une hausse de 25 % par rapport à l’an dernier. Au mois de 30 juin 2010, plus de 112.200 entreprises proposent un PERCO à leurs préposés et environ 630.000 employés ont effectué des versements, soit une croissance de 31 % en une année. L’ensemble des encours représenterait alors 3,45 milliards d’euros. En ce qui concerne la valeur moyenne d’un PERCO détenu par un salarié, elle s’élève à 5.474 euros. Ce chiffre est en légère hausse par rapport aux données enregistrées l’an dernier.

rn

Les aménagements apportés au PERCO

rn

Suite à l’adoption de la loi sur la réforme des retraites, le plan d’épargne retraite collectif connaîtra quelques aménagements. Dans le courant de l’année 2011, l’employeur pourra immédiatement verser sa participation sur le PERCO, même si le plan adopté avec les salariés ne comporte aucune disposition en ce sens. Le préposé peut toutefois la recouvrer directement ou la transférer sur son plan d’épargne entreprise (PEE). Les portefeuilles rattachés au PERCO devront désormais être gérés en fonction du profil de l’agent. Enfin, pour couronner le tout, si une catégorie de salariés bénéficie d’un régime de « retraite-chapeau », la société devra proposer à l’ensemble de ses employés un PERCO ou un autre dispositif similaire.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean Julien

Blogueur spécialisé dans les Finances Personnelles pour Optissima.com, je vous informe sur l'actualité de la Banque et du Crédit. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis ou poser vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.