Découvrez les livrets qui font mieux que le livret A

livret-a-livret-jeune-livret-epargne-populaire-lepPour contrer la récente baisse du taux du Livret A, les jeunes et les ménages les plus fragilisés disposent tout de même d’alternatives intéressantes pour placer leur argent. Il existe en effet deux produits d’épargne actuellement plus rémunérateurs que le Livret A, il s’agit du Livret Jeune et du Livret d’épargne populaire (LEP).nnLe premier est destiné aux jeunes entre 12 et 25 ans et bénéficie d’un taux de rémunération net variant entre 3 % et 3,5 % selon les établissements soit jusqu’à 1 % de plus que le Livret A. Il présente en plus tous les avantages procurés par ce dernier à savoir une fiscalité très avantageuse (les intérêts sont totalement non imposables) et une totale fluidité puisque très souvent il lui est même adjoint une carte de retrait. Son seul défaut est son plafonnement relativement bas à 1600 euros, on l’aura compris il s’agit avant tout d’éduquer les jeunes à la gestion de l’argent. Somme toute, ce produit est honnête et permet, si l’on parvient à rester sage, de disposer d’une jolie somme pour débuter sa vie active. Il représente un compagnon idéal au livret A qui pourra dès lors être consacré à la constitution d’une « vraie » épargne.nnEn termes de performance, le LEP arrive en seconde position avec un taux de 3 % net d’impôts. Ce livret a été créé dans l’optique d’aider les plus modestes à se constituer un pécule afin de soutenir leur pouvoir d’achat en cas de besoin urgent. Seul petit bémol il est plafonné à 7 700 euros et il est impossible de disposer de plus de deux LEP par foyer fiscal. Il n’est donc pas permis d’en ouvrir un pour tout enfant mineur si les deux conjoints en sont déjà titulaires. À la base c’est vrai, il est avant tout destiné aux ménages peu aisés, d’ailleurs pour pouvoir y souscrire il faut cotiser pour moins de 754 euros par an à l’impôt sur le revenu ou être totalement non imposable. De plus, une fois que le titulaire a dépassé la limite de 754 euros d’impôt sur le revenu il est tenu de fermer son LEP dans l’année qui suit.nnL’un dans l’autre, ces deux produits sont de bonnes alternatives pour fructifier l’argent de deux catégories sociales (les jeunes et les revenus modestes), jusque-là quelque peu délaissées.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean Julien

Blogueur spécialisé dans les Finances Personnelles pour Optissima.com, je vous informe sur l'actualité de la Banque et du Crédit. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis ou poser vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.