Les livrets d’épargne : comment choisir

Comment Choisir Votre Livret Epargne ?Des livrets d’épargne pour rentabiliser son patrimoine financier

rn

Actuellement, on peut trouver sur le marché financier une pléthore de livrets d’épargne proposée par les établissements financiers qui inondent les particuliers d’offres promotionnelles. Certes, ceux-ci sont sans risque, mais il faut quand même les regarder à la loupe afin d’être sûr de trouver le livret d’épargne correspondant le mieux à ses attentes, et surtout le plus rentable.

rn

Ainsi, l’Institut du Patrimoine constate ainsi que malgré sa relative popularité, le Livret A, dont le taux de rémunération est assez bas, ne constitue pas toujours la meilleure solution de placement. Selon Stéphane Peltier, un associé du groupe, la majorité des gens se cantonnent seulement aux « standards » et n’explorent guère les autres possibilités, alors que le degré de rentabilisation de leur argent dépendra surtout du choix opéré.

rn

Et en parlant de choix, revenons sur quelques offres courantes sur le marché. Il y a notamment les livrets épargne « classiques », non imposable et avec 100 % de garantie. Quant au livret A (taux de rémunération à 2 %), il convient surtout aux placements inférieurs à 15 300 euros et aux échéances courtes. Cette solution a la cote auprès des Français et cela va certainement continuer puisque le taux pourrait passer à 2,25 voire 2,5 % cet été.

rn

Il existe d’autres produits similaires au livret A, comme le LDD (taux 2 %, plafond à 6000 €), le LEP (2,5 %, plafond à 7.700 €), et le PEL (2,5 %, plafond à 61.200 €). Pour ce dernier, l’épargnant doit attendre deux ans avant de pouvoir toucher à ses liquidités.

rn

La plupart des solutions de placement classiques ont comme point commun la mise à disponibilité permanente du capital investi, mais sur ce type de produit, le particulier a également d’autres alternatives. Citons entre autres les Superlivrets des banques en ligne, qui constituent une solution d’épargne à court terme très intéressante, premièrement à cause du taux de rémunération (supérieur aux produits conventionnels), deuxièmement car les frais de gestion sont gratuits et ce sans compter une accessibilité permanente aux fonds. De plus, l’épargnant a le choix entre deux modes de taxation fiscale.

rn

Cependant, le particulier qui s’intéresse aux Superlivret ne doit pas se précipiter en voyant les offres promotionnelles. Il doit au contraire prendre le temps de bien les analyser et de les comparer.

rn

Nous allons enfin parler d’une solution de placement assez méconnue : le compte ou dépôt à terme. C’est un produit à durée d’immobilisation variable (1 mois à 5 ans), et dont le taux augmente proportionnellement à ce délai. Le capital est donc bloqué durant la période choisie, et c’est ce qui constitue d’ailleurs le principal point faible de ce genre de produit. L’épargnant conserve cependant, moyennant des pénalités, la possibilité de récupérer ses fonds avant l’expiration du terme.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Jean Julien

Blogueur spécialisé dans les Finances Personnelles pour Optissima.com, je vous informe sur l'actualité de la Banque et du Crédit. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis ou poser vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.