Le prêt viager hypothécaire : une solution de crédit pour les seniors propriétaires

Avec la crise, la maladie et les soins couteux qu’elle entraîne, les difficultés financières et les fins de mois difficiles sont le lot d’un nombre croissant de propriétaires retraités.rnrnPour y remédier, une solution : le prêt viager hypothécaire.rnrnIl s’agit d’un crédit particulier qui permet à son titulaire de toucher de 60 % à 70 % de la valeur de son bien immobilier. L’argent est viré directement sur son compte, la banque ne perçoit ni mensualités ni frais suite au transfert.rnrnIl est ainsi possible de gagner du pouvoir d’achat et d’améliorer son quotidien de manière notable ou de s’offrir les vacances dont on a toujours rêvé. Le coût du dépôt de dossier est un peu…élitiste (600 euros). Heureusement, il est remboursé si la demande est acceptée. Bien sûr, la banque ne s’engagera pas pour des demeures de petite envergure et le plancher du crédit est de 20 000 euros. Les taux appliqués sont aussi relativement élevés : 8,95 % pour les intérêts et environ 4 % de frais ce qui, à terme, peut représenter beaucoup d’argent.rnrnCertains diront que c’est prohibitif, ils auront peut-être raison, mais il faut tout de même comprendre que le risque n’est pas comparable à celui d’un prêt immobiliersimple. Pour preuve, très peu de banques osent s’y aventurer en France et le seul exemple concret demeure « Réversimmo » du Crédit Foncier. Et encore, même cet établissement majeur se refuse à prendre des risques inconsidérés, l’offre est réservée aux plus de 65 ans et se limite à 70 % de la valeur estimée de la bâtisse.rnrnMalgré tout, cette solution de financement représente une bonne opportunité de valoriser sa propriété sans en faire supporter le poids à ses possibles héritiers. Deux cas de figure se présentent au moment du décès du souscripteur ou de la simple mise en vente du bien. Soit le prix de revente est supérieur au montant du capital et des intérêts, la banque prend son dû et le reste revient au titulaire ou à ses ayants droit. Soit le bien vaut moins que le montant dû auquel cas l’établissement financier doit se contenter de la somme d’argent perçue et n’a aucun droit de recours contre les héritiers. Bien sûr, ces derniers gardent la possibilité de racheter le bâtiment s’ils le souhaitent.rnrnTout compte fait, le prêt viager hypothécaire apparaît donc comme une bonne option pour tous ceux qui ont besoin de liquidités rapidement.rnrn(sponsor) Vous êtes propriétaire ? Découvrez le Prêt longue durée Finadea pour concrétiser vos projets !

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Khadidiatou Diallo

Chef de Produit pour Kredity.com, je vous informe sur l'actualité du Crédit et je vous donne tous les bons plans du marché. N'hésitez pas, posez vos questions ou commentez mes articles !
  1. garnier dit :

    Bonjour,\n\nVotre article est clairet bien documenté.\n\n3 remarques toutefois :\n- le Crédit Foncier propose jusqu’à 70% de la valeur de la maison quand on a 95 ans, et 10-15% quand on a 65 ans : plus on est âgé, plus on peut emprunter puisque la durée du prêt sera courte.\n- les 600 euros que vous mentionnez et qualifiez d’élitiste ne sont pas des frais de dossier, et ne sont pas déboursés par le client qui dépose un dossier : après que le Crédit Foncier ait réalisé une expertise immobilière (coût réel de 1300 euros), il fait une offre de prêt au client ; s’il refuse, alors une participation de 600 € est facturée au titre de cette expertise. A noter que l’expertise immobilière est bien remise au client.\n- le taux de 8,95% et les frais de dossier de 4% ne sont jamais déboursés par le client. Les frais de dossier sont financés par le prêt et le taux est payé par… le bien hypothéqué.\n\nBonne soirée,\n\nNicolas Garnier

  2. garnier dit :

    Bonjour,\n\nVotre article est clairet bien documenté.\n\n3 remarques toutefois :\n- le Crédit Foncier propose jusqu’à 70% de la valeur de la maison quand on a 95 ans, et 10-15% quand on a 65 ans : plus on est âgé, plus on peut emprunter puisque la durée du prêt sera courte.\n- les 600 euros que vous mentionnez et qualifiez d’élitiste ne sont pas des frais de dossier, et ne sont pas déboursés par le client qui dépose un dossier : après que le Crédit Foncier ait réalisé une expertise immobilière (coût réel de 1300 euros), il fait une offre de prêt au client ; s’il refuse, alors une participation de 600 € est facturée au titre de cette expertise. A noter que l’expertise immobilière est bien remise au client.\n- le taux de 8,95% et les frais de dossier de 4% ne sont jamais déboursés par le client. Les frais de dossier sont financés par le prêt et le taux est payé par… le bien hypothéqué.\n\nBonne soirée,\n\nNicolas Garnier

  3. godelle dit :

    j’ai fait une demande de prêt viager hypothécaire au prés du crédit foncier en décembre 2008 le bien sur2 têtes estimé par eux à 230.000 euros il m’ont proposé un prêt 29.400 euros (nous avons 77 et 76 ans) après 8 mois de tergiversations ils viennent de m’avertir que le prêt est refusé, motif: le bien se situe dans un complexe de résidence pour retraités où pré-retraités donc ne peut-être vendu qu’à ce genre d’occupants (il s’agit des « SENIORIALES » filiale de pierre & vacances\n Avis aux amateurs !!!

  4. godelle dit :

    j’ai fait une demande de prêt viager hypothécaire au prés du crédit foncier en décembre 2008 le bien sur2 têtes estimé par eux à 230.000 euros il m’ont proposé un prêt 29.400 euros (nous avons 77 et 76 ans) après 8 mois de tergiversations ils viennent de m’avertir que le prêt est refusé, motif: le bien se situe dans un complexe de résidence pour retraités où pré-retraités donc ne peut-être vendu qu’à ce genre d’occupants (il s’agit des « SENIORIALES » filiale de pierre & vacances\n Avis aux amateurs !!!

  5. Touzé dit :

    J’ai 66 ans ,et, comme beaucoup de personnes, seules titulaires d’une retraite peu élevée, j’ai quelques soucis financiers; j’ai songé ce prêt viager hypohécaire …pour ceux qui ont eu recours à ce prêt, j’aimerais connaître leurs avis, leurs conseils. Merci de bien vouloir me répondre.

  6. ugolini dit :

    le credit foncier m »a repondu que le viager m’etait refusé parce que en zone rurale.23 km de Bastia et 18 km de st florent.

  7. menager dit :

    Mon mari et moi sommes séparé depuis le 28/10/2008, je vis dans la maison qui est notre bien à tous les deux ( mariage sous le régime de la communaute= nous ne pouvons plus faire face, car entretenir 2 maisons sur une seule retraite est\nune chose bien difficile. nous n’avons plus d’argent à part la retraite et je suis une grande malade qui a besoin de beaucoup\nd’aide vivant seule. nous avons un bien estimé 275000 euros, mon mari est né le 27/03/31 et moi le 18/02/31 ( donc 80 ans et 77 ans. Nous voudrions faire un crédit immobilier viager. Que devons nous faire. Et que’ nous restera – t -il comme\nliquidité? car je m’adresse à vous ne sachant plus quoi faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.