Crédit relais : les particuliers n’y croient plus

Les crédits-relais ne font plus recette, trop chers, trop risqués, ils font peur aux contribuables… et aux banques elles-mêmes.nnDésormais, pour effectuer une opération de rachat-vente dans l’immobilier, la plupart des ménages préfèrent attendre d’avoir vendu leur premier bien avant d’acquérir le second. Il faut dire que les conditions du marché sont particulièrement défavorables aux vendeurs, avec des prix en chute libre (jusqu’à moins 20 % selon la région et le type d’habitation) et une demande qui a rarement été aussi faible malgré la réalité des besoins en logement.nnForce est néanmoins de reconnaître que les banques n’y mettent pas vraiment du leur. Alors qu’elles n’hésitaient pas autrefois à avancer plus de 80 % du prix estimé du bien immobilier à revendre, cette proportion est aujourd’hui tombée à 70 %, quant ce n’est pas 60 %. Elles sont aussi devenues plus méfiantes. Là où un voire deux mandats de vente suffisaient avant la crise, elles exigent désormais des estimations annexes, effectuées par des agences extérieures à la transaction. Ce n’est qu’à ce prix qu’on peut espérer obtenir son crédit relais et encore, mieux vaut que le premier logement soit bien situé, en bon état et… pas trop cher.nnCar les banques sont aussi devenues plus frileuses et se voir accorder un crédit-relais pour une demeure dépassant les 200 000 euros relève presque du parcours du combattant. De même, la demande semble avoir très peu de chances d’aboutir si elle porte sur une vieille bâtisse de l’arrière-pays cauchois. Marché de l’immobilier oblige, un bel appartement en agglomération aura beaucoup plus de probabilités de trouver rapidement preneur et recevra tout naturellement la préférence du banquier.nnLes clés du redémarrage de l’immobilier ne se trouveraient-elles alors tout simplement pas entre les mains des établissements financiers ?

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Khadidiatou Diallo

Chef de Produit pour Kredity.com, je vous informe sur l'actualité du Crédit et je vous donne tous les bons plans du marché. N'hésitez pas, posez vos questions ou commentez mes articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.