Prêts immobiliers : les taux d’intérêt sous les 4 %

La baisse des taux des crédits immobiliers est encore d’actualité. Alors qu’il y a un mois à peine les experts débattaient du maintien ou non de cette tendance, les chiffres sont venus mettre tout le monde d’accord. Une étude menée par l’Observatoire Crédit Logement/CSA révèle ainsi que le taux fixe moyen s’est stabilisé à 3,96 % en juillet, passant en deçà de la barre des 4 % pour la première fois depuis début 2007.nnPour mémoire, le recul entamé par les crédits immobiliers en décembre 2008 s’est traduit par une chute de 1,19 % du taux moyen, c’est énorme, surtout sur un laps de temps aussi court ! Avec une inflation à -0,5 % sur un an, tous les voyants sont donc au vert pour se lancer au plus vite dans un projet immobilier. À moins… d’attendre que les crédits soient encore moins chers. Le comportement des taux à la rentrée est en effet au centre de toutes les interrogations et comme toujours les avis des experts divergent.nnAlors que certains anticipent un redressement, dans le sillage de l’embellissement estival des OAT à 10 ans (Obligations Assimilables du Trésor dont le taux de rémunération est utilisé par les banques pour fixer celui des prêts à long terme), d’autres entrevoient un prolongement des efforts consentis par les établissements de crédit.nnLa rentrée est en effet une période charnière pour ces derniers qui offrent des conditions de prêts préférentielles afin d’attirer de nouveaux clients. De plus, le léger recul des OAT au mois de juillet (-0,02 %) augure d’un mouvement similaire du côté des crédits immobiliers. Faut-il alors attendre encore un peu ou au contraire se lancer tête baissée ? La seule certitude, c’est que, peu importe qu’il y ait baisse ou petite augmentation, les conditions de crédit resteront des plus favorables. Qu’on se le dise.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.