Immobilier : une baisse de prix est-elle possible ?

Une Baisse de Prix dans l'immobilier ?Vers une chute du prix de l’immobilier ?

rn

Les prix de l’immobilier peuvent-ils réellement baisser ? Les réponses à cette question peuvent découler des déclarations faites par les spécialistes de ce secteur. Certains d’entre eux prévoient une régression graduelle des prix dans les mois à venir.

rn

Baisse du prix de l’immobilier, une réalité utopique ?

rn

L’inflexion enregistrée depuis quelque temps au niveau de l’immobilier se répercutera-t-elle au niveau du prix? La montée des prix, la réduction des acheteurs solvables, la nouvelle hausse des taux d’intérêt, tous les signes précurseurs d’un prochain atterrissage du marché de l’immobilier semblent réunis. Malgré ces différents facteurs, la hausse des prix enregistrée depuis la reprise du marché immobilier demeure inébranlable. À en croire les experts, cette situation s’explique par le climat économique et la politique du logement actuel.

rn

Dans le premier cas, la pierre est devenue le placement favori des investisseurs ne souhaitant prendre que peu de risque pour leur argent. Notons en effet que le rapport rendement-risque dans l’immobilier s’avère le plus intéressant par rapport aux actions à la bourse ou encore à la souscription à un contrat d’assurance vie. D’autre part, bon nombre de citoyens ne peuvent pas profiter de la nouvelle politique du logement si nous tenons compte du recul manifeste des ventes au niveau des promoteurs et de l’inexistence d’une reprise à l’horizon.

rn

Baisse du prix de l’immobilier : des signes précurseurs

rn

Depuis plusieurs mois, le marché immobilier enregistre une véritable flambée de prix. Cette situation ne semble pas au goût des investisseurs qui marquent quelques signes de fatigue : le volume des transactions diminue et la vente d’un bien immobilier commence à prendre du temps. Conséquence de cet affaiblissement, les prix paraissent suspendre leur envolée pour enregistrer une certaine stabilité au mois de juin. Pour la rentrée, certains experts annoncent un probable atterrissage puis une stabilisation des prix pendant au moins trois trimestres.

rn

Selon d’autres spécialistes, ce signe de fatigue pourrait s’empirer entraînant ainsi une véritable chute au niveau du prix de l’immobilier. Dans ce schéma à très faible probabilité, une régression brutale du marché de l’immobilier est annoncée. Le volume des transactions immobilières va baisser d’environ 40 % tandis que les prix vont diminuer de 5 à 10 %. Quel que soit le pronostic et malgré les différents schémas évoqués, une diminution des prix de l’immobilier d’eux même paraît peu certaine. Pour arriver à un tel résultat, un réajustement de la politique de logement est vivement sollicité.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Khadidiatou Diallo

Chef de Produit pour Kredity.com, je vous informe sur l'actualité du Crédit et je vous donne tous les bons plans du marché. N'hésitez pas, posez vos questions ou commentez mes articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.