Qui peut contracter un prêt étudiant ?

rnComment mettre à profit la contraction d’un prêt étudiant ?rnrnPour pouvoir mener à bien ses études, il est parfois nécessaire d’avoir recours à un prêt. Les banques ont bien compris que le prêt étudiant est un filon intéressant, les étudiants ont quant à eux un panel de choix parmi lesquels il est primordial de faire le bon choix. Si les assurances sont souvent symboliques, d’un ou deux euros par an, les taux et autres frais sont toute la différence entre les divers établissements bancaires.rnrnQui est concerné par le prêt étudiant ?rnrnLes étudiants bien sûr, qu’ils soient inscrits dans une grande école, dans une université ou encore en classe préparatoire, peuvent souscrire un prêt. Le cycle d’études n’a pas d’importance particulière : le prêt peut être accordé tant à ceux qui préparent un BTS qu’à ceux qui sont en master.rnrnPour pouvoir contracter un prêt, il est essentiel d’avoir au moins 18 ans, l’âge maximal étant de 25 ans dans certains établissements et de 28 ans dans d’autres.rnrnTaux du prêt étudiantrnrnSi le prêt personnel traditionnel affiche un taux d’intérêt compris entre 5% et 8%, le prêt étudiant tourne autour de 3% et 4%. La fixation du taux peut dépendre de la filière d’études suivie. En effet, les banques qui adoptent ce système misent sur le fait que certaines études mènent à des emplois bien rémunérés. Dans ces cas-là, il n’est pas important d’imposer le prêt d’un taux élevé. Si le prêt étudiant est par définition un prêt à taux préférentiel, il y a des cas où les avantages par rapport à ce point sont encore plus grands, notamment lorsque l’université ou l’école auprès de laquelle l’étudiant est inscrit a établi un partenariat avec des établissements bancaires.rnrnDe combien de temps dispose l’étudiant pour rembourser ?rnrnD’une manière générale, l’étudiant bénéficie d’une franchise, c’est-à-dire d’une période plus ou moins longue pendant laquelle il ne rembourse rien. Cette franchise peut varier entre 1 et 5 ans, elle peut être totale ou partielle. Dans le cas où l’étudiant opte pour une franchise totale, il ne commence à rembourser son prêt dans son intégralité qu’au bout de la durée de celle-ci, qui correspond généralement au moment où l’étudiant entre dans la vie active. Si elle est partielle par contre, l’assurance et les prêts par exemple sont remboursés au fil des mois.rnrnLa durée totale du prêt, en incluant la franchise, ne doit pas aller au-delà de 9 ans.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Khadidiatou Diallo

Chef de Produit pour Kredity.com, je vous informe sur l'actualité du Crédit et je vous donne tous les bons plans du marché. N'hésitez pas, posez vos questions ou commentez mes articles !

Les commentaires sont fermés.