Crédit à la consommation : un fichier recensera tous les prêts.

Passera, passera pas ? Après de longs mois de suspense le principe d’un fichier positif recensant tous les crédits contractés par les particuliers vient finalement d’être adopté par la commission du Sénat qui planche sur la rédaction du nouveau texte régissant les crédits à la consommation.nnCette disposition vise surtout à responsabiliser les banques et autres établissements financiers indélicats qui distribuent souvent les « réserves d’argent » et autres « crédits revolving » sans prendre le temps d’examiner véritablement la situation et les besoins des demandeurs.nnLa mise en place de ce fichier, soutenue de longue date par de nombreuses associations de consommateurs, ne devrait cependant être effective qu’à l’horizon 2012. Ce délai serait, selon les membres de la commission, nécessaire pour mener à bien les débats de fond indispensables pour statuer du cadre légal et du contenu de ce nouveau dispositif. D’ici là, il y a fort à parier que le nombre de dossiers de surendettements déposés auprès de la Banque de France, dont une grande majorité — mais faut-il encore le rappeler ? — est intimement liée aux abus du crédit revolving, aura malheureusement continué d’augmenter.nnDans ce contexte, les mesures annexes statuant la transformation d’un crédit renouvelable en crédit amortissable (c’est le crédit « classique » : mensualités, taux et durée fixés à l’avance) au-delà d’un certain montant font figure de réformes « esthétiques ». Les ménages les plus pauvres ont en effet de plus en plus recours aux crédits à la consommation pour combler les manques d’argent chroniques dont ils sont victimes du fait de la crise.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Khadidiatou Diallo

Chef de Produit pour Kredity.com, je vous informe sur l'actualité du Crédit et je vous donne tous les bons plans du marché. N'hésitez pas, posez vos questions ou commentez mes articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.