Actualités : Sofinco « La vie a parfois besoin d’un crédit »

Depuis le 17 février, vous pouvez découvrir la nouvelle publicité Sofinco sur vos petits écrans. Sofinco via cette campagne souhaite repositionner le crédit conso comme un outil de bonne gestion financière des différents événements de la vie.

n

n

Passez l’axe de comm’, ici au Moneyblog, nous apprécions ce positionnement, ou un événement de la vie égal des responsabilités, et pour y faire face un crédit « peut être » une solution. Nous sommes loin des discours agressifs de certains organismes de crédit proposant des cadeaux à l’ouverture d’une réserve d’argent. Le mot d’ordre est d’être un consommateur « responsable » face au crédit et la nouvelle signature de la marque résume bien cet état d’esprit « La vie a parfois besoin d’un crédit ».

n

Cliquez ici pour en savoir plus sur Sofinco.
Cliquez ici pour comparer les taux des crédits conso.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Mr Moneyblog

Passionné par le monde de la Banque et plus largement celui du Crédit, je vous informe régulièrement de l'actualité, des bons plans pour optimiser vos Finances Personnelles.
  1. Martina dit :

    On n’a pas besoin de pub pour savoir qu’un crédit peut-être une solution à certaines étapes de la vie si bien que ces pubs ne sont, à l’évidence, pas là pour ça… Manip, manip quand tu nous tiens, on est piégé. Dans ce domaine, il est vital de remplacer la comm par l’information et la pub, de par son but, ne peux y parvenir: il serait d’utilité publique de l’interdire au même titre que, par exemple, celle sur le tabac et de commencer à informer de façon sérieuse et moins couteuse pour toutes les parties…

  2. Martina dit :

    On n’a pas besoin de pub pour savoir qu’un crédit peut-être une solution à certaines étapes de la vie si bien que ces pubs ne sont, à l’évidence, pas là pour ça… Manip, manip quand tu nous tiens, on est piégé. Dans ce domaine, il est vital de remplacer la comm par l’information et la pub, de par son but, ne peux y parvenir: il serait d’utilité publique de l’interdire au même titre que, par exemple, celle sur le tabac et de commencer à informer de façon sérieuse et moins couteuse pour toutes les parties…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.