Une protection optimale pour les emprunteurs dans le cadre d’un crédit conso

Protection des emprunteurs de Crédits RenouvelableLa protection des consommateurs dans le cadre d’un crédit conso

rn

Le crédit conso est accordé aux particuliers en vue de financer un achat à la consommation comme l’acquisition d’une nouvelle voiture ou le financement des matériels domestiques.

rn

Désormais, à partir du 1er mai, les particuliers désirant souscrire un contrat de crédit conso bénéficient meilleures mesures protectrices.

rn

Ainsi, avant de conclure le contrat, l’établissement prêteur doit fournir une fiche avec une description complète du crédit comme son montant, le taux annuel effectif global ou TAEG et le nombre d’échéances ainsi que leur périodicité. Il doit aussi mentionner le montant total à payer, les frais de traitement du dossier et les assurances.

rn

Au moment de la conclusion du contrat, une fiche de dialogue doit être rédigée afin de permettre au prêteur de connaître le profil de son client et de connaître sa solvabilité. Celui-ci doit également consulter le Fichier National des Incidents de Paiement ou FICP pour voir si son client n’a pas eu des incidents de remboursement dans le passé. Enfin, un justificatif de domicile et de revenu est obligatoire pour les crédits valant au moins 3 000 euros.

rn

Par ailleurs, l’emprunteur peut opter pour l’assureur de son choix pour contracter son assurance décès invalidité. Il dispose également d’un délai de réflexion de 14 jours. Il peut donc se rétracter dans cet intervalle. Si son prêt lui a déjà été accordé entretemps, il n’aura qu’à rembourser les fonds avec les intérêts.

rn

Enfin, notons que l’organisme prêteur peut demander des indemnisations pour tout remboursement anticipé si la somme est supérieure à 10 000 euros.

rn

Comment fonctionne un crédit renouvelable ?

rn

La durée de remboursement d’un crédit renouvelable varie selon le montant du prêt. Elle est ainsi de 3 ans maximum si la somme n’excède pas 3 000 euros, et elle ne doit pas dépasser 5 ans si elle est plus importante. Cette durée est également réinitialisée au fur et à mesure que l’emprunteur ponctionne dans ses fonds.

rn

En règle générale, lorsque l’emprunteur souhaite demander un crédit auprès d’un magasin sous la forme d’une carte de fidélité ou sur internet, il doit avoir le choix entre un crédit renouvelable ou un crédit classique à taux fixe. Par ailleurs, à chaque fois qu’il veut régler un achat, il doit pouvoir choisir entre un règlement comptant ou à crédit.

rn

Enfin, le relevé bancaire de l’emprunteur doit mentionner le nombre restant de mensualités à rembourser. L’établissement prêteur, de son côté, se doit de vérifier la solvabilité de son client chaque année, et ce dernier doit lui fournir tous les 3 ans les détails sur sa situation matrimoniale, financière, etc.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Khadidiatou Diallo

Chef de Produit pour Kredity.com, je vous informe sur l'actualité du Crédit et je vous donne tous les bons plans du marché. N'hésitez pas, posez vos questions ou commentez mes articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.