Surendettement : près 750 000 dossiers enregistrés officiellement

Signe des temps et d’une crise qui touche très durement les ménages les plus fragiles, le nombre de cas de surendettement officiellement enregistrés est encore à la hausse (+ 6 % sur un an). Dans le même temps, la production de crédit conso est en retrait de 15 % sur un an ce qui prouve que l’ « agressivité » commerciale des banques et de la grande distribution n’est pas la seule responsable de cet état de fait.rnrnLes quelque 744 000 dossiers de surendettement reçus par la Banque de France (ce chiffre remonte à la fin septembre) témoignent donc de l’évolution tragique qu’à connu le phénomène ces dernières années. En effet, de l’aveu même des professionnels, la plupart des dossiers concernent un nombre croissant de ménages parmi les plus pauvres, qui recourent au crédit revolving simplement pour joindre les deux bouts. Les statistiques sont d’ailleurs là pour le prouver : plus de 55 % des surendettés survivent chaque mois avec une somme d’argent inférieure au SMIC, et près des deux tiers sont des personnes seules. Ce pourcentage était de 42 % en 2001… On est bien loin de l’image populaire du surendetté « bling bling », pris du syndrome de l’achat somptuaire compulsif, un cas de figure devenu quasiment anecdotique.rnrnAlors que le surendettement raffermit pernicieusement son ancrage dans la société française, l’arrivée de la Loi sur la Réforme du crédit à la consommation est de plus en plus perçue comme une urgence par la plupart des associations de consommateurs.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir !

Khadidiatou Diallo

Chef de Produit pour Kredity.com, je vous informe sur l'actualité du Crédit et je vous donne tous les bons plans du marché. N'hésitez pas, posez vos questions ou commentez mes articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.